Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Sciences
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Sciences

Côte d`Ivoire : des chimistes ouest-africains veulent valoriser les résultats de leurs recherches en laboratoire
Publié le mardi 4 decembre 2012  |  Xinhua




 Vos outils




YAMOUSSOUKRO - Des spécialistes en chimie de l'Afrique de l'Ouest sont réunis à Yamoussoukro (centre, 230 km d'Abidjan) pour faire le bilan et dégager les perspectives d'actions de leur association pour une meilleure contribution à l'innovation et à la valorisation des acquis de la recherche en chimie.

L'atelier ouverte lundi pour s'achever mercredi à l'initiative de la Société ouest-africaine de chimie (Soachim) réunit les chercheurs en science chimique de centres de recherches et des universités en Afrique de l'Ouest.

Selon Pr. Faustin Sib Sié, secrétaire permanent et coordinateur de la Soachim, après 18 ans d'existence de cette société savante, il est bon de faire un bilan et de traiter les perspectives de développement notamment en matière de valorisation des résultats obtenus dans les laboratoires.

"Nous souhaitons plus particulièrement pouvoir amplifier le dialogue, la coopération avec le monde de la production car notre discipline est par excellence la prise en charge de la vie dans tous ses aspects notamment l'éducation, la communication, la santé, l'agroalimentaire ou la nutrition", a-t-il expliqué.

Pour M. Sié, la recherche qui vaut "son pesant d'or", c'est celle qui réfléchit aux problèmes de la vie notamment de développement, en particulier pour les populations.
Au total une vingtaine de délégués participent à la rencontre.

Pour le président du comité d'organisation, Pr. Benjamin Yao Kouassi, il s'agit, à travers le bilan et les perspectives, d'impulser les recherches et impacter les problèmes des populations, de trouver des réponses aux problèmes de la société.

"Nous allons créer des réseaux pour développer de nouveaux matériaux en construction immobilière et automobile, mener des études pour édifier les principes actifs des plantes existantes dans notre sous-région pour voir comment les traiter, les débarrasser des substances nocives, toxiques afin de soigner les populations", a-t-il dit.

Il a préconisé la création d'un réseau sur l'agroalimentaire en développant une innovation qui va s'appuyer sur les produits locaux en développant des techniques de conservation, de production et partant réduire la pauvreté tout en augmentant les revenus des populations et en créant des emplois.

Les résolutions des travaux seront transmises aux différentes autorités des pays membres de la Soachim.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment