Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Économie

Côte d`Ivoire: Ouattara sollicite 3 milliards d`euros pour le développement
Publié le mardi 4 decembre 2012  |  AFP


Relance
© Ambassade par DR
Relance économique : Réunion du Groupe consultatif Pour le Financement du Plan National de Développement 2012-2015.
Mardi 4 décembre 2012. Salle de Conférence de la Banque mondiale - Paris.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

PARIS - Le président ivoirien Alassane Ouattara a appelé mardi les bailleurs de fonds à soutenir à hauteur de 3 milliards d`euros le développement en Côte d`Ivoire pour la période 2013-2015, gage selon lui de stabilité et de paix régionales.

"Soutenir le renouveau de la Côte d`Ivoire, c`est renforcer la démocratie dans la sous-région et dans l`Afrique tout entière", a déclaré M. Ouattara à l`ouverture à Paris d`une réunion avec les bailleurs de fonds pour présenter le plan national de développement ivoirien 2013-2015.

"Nous sollicitons votre aide pour couvrir les besoins de financement
publics, qui s`élèvent à 2017 milliards de FCFA (environ 3 milliards d`euros)
pour la période 2013-2015", a déclaré le président ivoirien, soulignant que le
plan de développement constituait "une rupture avec les politiques du passé".

"Notre objectif est de construire les bases pour faire de la Côte d`Ivoire un pays émergent à l`horizon 2020 et de réduire le taux de pauvreté (50%) de moitié vers 2015", a-t-il déclaré, rappelant que les prévisions de taux de croissance étaient de 9% en 2013 et 10% en 2014-2015.

"Je suis conscient des contraintes budgétaires des pays amis dans ces temps difficiles. Cependant, je vous encourage à continuer et à renforcer vos engagements à nos côtés car il en va de la stabilité dans la sous-région, en Afrique et dans le monde", a-t-il insisté.

"Chaque jour, notre démocratie devient plus enracinée, plus sereine, plus solidaire, avec la mise en place progressive d`un Etat de droit et d`institutions fortes et impartiales", a-t-il assuré, rappelant que son gouvernement avait hérité d`un Etat de non droit et d`impunité" après une "décennie de mauvaise gouvernance" et la crise meurtrière de 2010-2011.

Les tensions persistent en Côte d`Ivoire, théâtre entre août et octobre d`attaques imputées aux partisans de l`ancien président Laurent Gbagbo. Par ailleurs, des ONG et l`ONU ont récemment dénoncé des tortures et des exactions perpétrées par les forces armées ivoiriennes.



Articles associés

Ambassade
Groupe consultatif sur la Cote d’Ivoire : Discours d’ouverture de Sem Alassane Ouattara
 

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment