Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article



 Titrologie



Le Temps N° 2770 du 5/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Économie

Kevin Petrie (Groupe Nestlé) pour une économie cacaoyère durable : «D’ici 2015, nous comptons former 24. 000 producteurs ivoiriens»
Publié le mercredi 5 decembre 2012  |  Le Temps


Dejeuner
© Abidjan.net par F. Danon
Dejeuner de presse : Nestlé CI échange avec les journalistes.
Mardi 28 juin 2011 - Pullman hôtel : La direction de Nestlé CI convie la presse à un déjeuner et des échanges sur le bilan et les perspectives de l`entreprise.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Quelle est la vision de Nestlé pour une économie cacaoyère durable?
En 2009, nous avons annoncé l’investissement de 110 millions de Fhc (franc suisse) (environ 44 milliards de FCfa) dans le Plan Cacao Nestlé au niveau mondial. Le Plan Cacao Nestlé vise à contribuer à l’amélioration de la situation économique, sociale et environnementale des communautés agricoles avec lesquelles nous travaillons. En travaillant directement avec les producteurs nous les aidons à améliorer la qualité, la productivité et ainsi la rentabilité de leurs récoltes. Cette initiative est un exemple de notre approche général de la «création de valeur partagée». Elle est conçue pour créer de la valeur tout au long de la chaîne d`approvisionnement, y compris pour les cultivateurs et leurs familles
Quelle est la contribution de Nestlé dans le cadre de l’amélioration du verger cacaoyer en Côte d’Ivoire ?
En Côte d’Ivoire, nous avons ouvert en 2009 notre centre R&D dédié entre autre à l’amélioration de la qualité des vergers du cacaoyer. Ce centre vise à résoudre les problèmes des maladies et du vieillissement du veger qui affectent les récoltes. Au niveau global, nous avons distribué plus d’un million de plants de cacao résistants aux maladies et plus performants. Nous avons formé cette année plus de 21 000 planteurs, dont plus de 9900 planteurs en Côte d’Ivoire. Jusqu’en 2015, nous comptons former 24 000 producteurs en Côte d’Ivoire et distribuer trois millions de cacaoyers. Par ailleurs nous nous sommes associés à la Fondation Mondiale du Cacao (Wcf) pour construire ou rénover 40 écoles en Côte d’Ivoire d’ici 4 ans. Cette association se penchera sur la formation des enseignants, l’alphabétisation des adultes et des programmes communautaires de sensibilisation sur le travail des enfants.
Que pouvez-vous nous dire de l’évolution du processus d’amélioration de votre chaîne d’approvisionnement en cacao ivoirien ?
Le travail des enfants n’a aucune place dans notre chaîne d’approvisionnement. L’accent pour 2012 est sur la surveillance des conditions de travail au sein de deux coopératives en Côte d’Ivoire. Dans cette première phase qui touche près de 40 communautés et 1800 producteurs ainsi que leurs familles, un système de surveillance plus systématique et complet sera établi. La deuxième phase touchera huit coopératives. Et d’ici 2016, nous envisageons d’étendre ce système à l’ensemble des coopératives du Plan Cacao Nestlé
Bamba Mafoumgbé

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment