Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Temps N° 2770 du 5/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Société

Equipements électriques : Les acteurs du secteur sensibilisés au système Cei
Publié le mercredi 5 decembre 2012  |  Le Temps


Caravane
© Autre presse
Caravane de la compagnie ivoirienne d`électricité


 Vos outils




«Certification aux normes internationales de la Commission électrotechnique internationales (Cei) des équipements électriques et des services en atmosphère explosive ». C’est le thème du séminaire international qui a réuni, du 28 au 30 novembre dernier, à Abidjan, des experts, des responsables et professionnels des secteurs électriques, pétroliers et gaziers du continent africain impliqués dans la normalisation, la fabrication, l’inspection, la réparation, l’exploitation, l’entretien, la révision des équipements et des systèmes d’évaluation et dans la certification des compétences du personnel. Pendant trois jours, sur les sites de la direction de la production d’électricité de la Cie et de la Compagnie ivoirienne de production d’électricité (Ciprel) ont été instruits sur la mise en application des normes internationales Cei 60079-10/Iec 60079-14/Irc 6007-17, ils ont procédé à des inspections sur site avec des exercices pratiques. Pour Claude Koutoua, président de la Commission électrotechnique africaine de normalisation (Afsec), c’est une occasion unique pour les pays participants de se familiariser et découvrir les moyens de bénéficier du système Cei d’évaluation de la conformité en atmosphères explosives. Selon lui, cette rencontre est le signe que les acteurs africains du secteur ont décidé d’être solidaire et de faire entendre la voix du continent. Mme Françoise Rauser, représentante de la Cei, a soutenu que le système développé par sa structure est en pleine expansion. D’où la nécessité de s’en imprégner avec les experts de renommée internationale. « Pour nous, entreprise de service publique, la normalisation s’impose », a dit le directeur général de la Cie, Kakou Dominique. C’est pourquoi, assure-t-il, la Cie apportera toujours sa contribution chaque fois que nécessaire. Il a souhaité une aide en ce qui concerne la qualité du matériel qui entre sur le territoire national et la fraude.
Bamba Mafoumgbé

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment