Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



L'intelligent d'Abidjan N° 2707 du 6/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Politique

Palé Siaka, maire de Téhini : ‘‘Avec Alassane Ouattara, la Côte d’Ivoire va reprendre avec une vitesse supersonique’’
Publié le jeudi 6 decembre 2012  |  L'intelligent d'Abidjan




 Vos outils




Directeur régional de campagne du District du Zanzan, Palé Siaka, est le maire de Téhini, une commune de 5.000 âmes. Il donne ici ses impressions quant à la visite d’Etat du Président de la République et espère en des lendemains meilleurs pour Téhini et le Bounkani.

La commune de Téhini a été créée en 1985. De 1985 jusqu’à 2002, tout marchait à merveille. Et la crise a submergé toutes les activités de la commune. Les dotations de l’Etat arrivaient régulièrement, idem pour ce qui était des programmes triennaux où on ne faisait pas trop de démarches pour être servi. La ville même avait été prise en compte pour le bitumage de 8 km et les travaux devaient démarrer en 2002. Malheureusement, la crise de 2002 a affecté cela d’une façon involontaire. De ce fait, notre souhait le plus ardent est de prier Dieu afin de ne plus vivre ce genre d’images qui retardent le développement. Nous qui sommes des communes reculées avons tout le temps des problèmes. Aujourd’hui, tout repose sur les infrastructures. Et on dit souvent que la route précède le développement. J’ai donc la ferme conviction qu’avec ce que nous voyons aujourd’hui, que la Côte d’Ivoire va reprendre avec une vitesse supersonique. Le Président nous avait fait des promesses pendant la campagne. Comme c’est un économiste, il sait ce qui est bon pour son pays. Dans son discours à Bouna, il a eu à dire que la région du Bounkani est totalement pauvre. Et il a raison. Les cadres de Téhini sont unis. Ici, nous avons pour coutume de dire que un et un, font un. Au niveau des cadres, chacun a ses moyens. Nous avons une mutuelle des cadres et nous sommes condamnés à développer Téhini.
A.D

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment