Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Temps N° 2772 du 7/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Constance et diplomatie : Le Fpi, un parti démocratique
Publié le vendredi 7 decembre 2012  |  Le Temps


Politique
© AFP par DR
Politique nationale: la direction intérimaire du Front populaire ivoirien
Photo: Akoun Laurent et Miaka Oureto, du FPI


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le président du Front populaire ivoirien (Fpi), M. Sylvain Miaka Ouretto, à la tête d’une délégation de qualité, vient d’achever une série de missions en France et à La Haye. La démarche du parti créé par Laurent Gbagbo, consistant à mener une diplomatie tous azimuts pour faire entendre la voix de la Côte d’Ivoire profonde, relève de la sagesse et de la maturité politique. En partant en France, M. Miaka avait dit qu’il allait y chercher la paix. Un discours qui se comprend. Puisque notre paix est confisquée par ceux qui ont besoin de savoir le vrai quotidien des Ivoiriens depuis l’avènement d’Alassane Ouattara au pouvoir. Plutôt que prendre des kalaches comme les Forces nouvelles et leurs parrains, le Fpi continue d’enseigner sa méthode pacifiques et démocratiques, en allant parler, argumenter. Au-delà des discours et rapports trompeurs du pouvoir, quel est le nouveau visage de la Côte d’Ivoire ? Documents et images à l’appui du verbe, le Fpi a escaladé les meilleurs escaliers en termes d’écoute, sur le chemin de sa mission. Visites qui ont culminé par celle à l’Elysée et à La Haye. Et c’est à ce parti qu’on tente de coller l’image d’organisation terroriste ! Mais l’injustice a toujours éclaboussé ses propres auteurs. Ainsi, c’est en présence de la victime, le Fpi, que le bourreau, l’Ump, co-auteur du drame électoral de 2010 et de la guerre de la même époque, a été prise dans son propre venin de fraude électoral. C’est donc sous les regards de la délégation de ce parti que l’Ump se déchire. Généreusement. Mais tout ceci constitue les délices d’une mission qui a vu et entendu des choses… Mission accomplie. Quoiqu’on dise, la diplomatie est toujours payante. Cela peut prendre le temps nécessaire. Mais une bonne parole plantée, rapporte toujours de bons fruits. La visite au Président Laurent Gbagbo à La Haye, a donné à la mission, un tonus particulier et les nouvelles sont déjà livrées. La Cpi ? «La Cpi est un habillage de non-droit», a déclaré le secrétaire général par intérim du Fpi, le Dr Kodjo Richard resté à Abidjan, à l’occasion de la date du 5 décembre 2012, date anniversaire de la première comparution du Président Gbagbo à La Haye, en direct à la télévision, le 5 décembre 2011. Un président de parti vient d’abattre un travail admirable à l’international. Son collaborateur, le secrétaire général, l’accueille avec un autre travail de communication, bien porteur et bien senti. Quel parti ! Où est donc la place du terrorisme qu’on veut lui coller ? Calomnie ! C’est plutôt la constance dans la transition pacifique et la négociation.
Germain Séhoué

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment