Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Régionales dans le Guémon : Les chefs Wê présentent la candidature de Méambly à Bédié
Publié le samedi 8 decembre 2012  |  LG Infos


Le
© Le Devoir
Le président du CONASFOR Méambly Evariste


 Vos outils




Les régionales avancent à la vitesse Grand «V». Les états-majors des partis politiques affutent leurs armes. C’est la course à l’investiture. Certains ont la caution de la direction du parti, d’autres l’onction de la base et des têtes couronnées. C’est le cas d’Evariste Méambly. A la tête d’une forte délégation des chefs traditionnels, le jeudi dernier, Méambly et les gardiens des terres de l’Ouest se sont rendus à Daoukro, chez Bédié. Objectif, traduire à N’Zueba, de vive voix, leur reconnaissance au président du Pdci, pour avoir nommé Méambly, délégué départemental du Pdci à Facobly. Mais aussi, présenter à l’ancien Président de la République (1993-1999) leurs condoléances pour le décès de son cousin, Aka Kouakou Maurice, dont la chapelle des obsèques est encore ardente. Les chefs du Guémon ont saisi cette occasion pour porter à la connaissance du président du Pdci-Rda, la candidature du délégué départemental Evariste Méambly à la présidence du Conseil régional du Guémon, comme étant leur choix. Car, selon eux, «il faut confier le destin du peuple wê à un wê capable de réconcilier les fils et filles, surtout les deux camps, à savoir Lmp pro-Gbagbo et Rhdp du président Bédié». Henri Konan Bédié dit avoir pris acte de cette information capitale et a rassuré ses hôtes qu’au moment opportun le Pdci-Rda avisera. En outre, le président du parti sexagénaire a invité Evariste Méambly et les populations de Facobly à organiser dans les meilleurs délais, si possible avant le mois de janvier 2013, les obsèques de l’ex-délégué départemental, ex-député de Facobly (1990 à 2000)et ex-président de commission des affaires générales et institutionnelles de l’Assemblée nationale, feu Faé Téhé Marcel, décédé il y a 9 ans et dont la dépouille est encore à Abidjan. Joignant l’acte à la parole, le président Bédié a offert une somme de cinq millions de francs (5.000.000 Fcfa) à ses hôtes pour l’organisation des obsèques du vaillant serviteur du vieux parti. Cette délégation des garants de la tradition Wê, est venue des quatre départements de la région, à savoir Duékoué, Bangolo, Kouibly et Facobly. Sa parole a été portée par Guélabéhi Jean Jacques.

TBT

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment