Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3915 du 8/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Art et Culture

Cinéma : «Reine Pokou, Princesse Ashanti» / Le tout premier film ivoirien d’animation en 3D bientôt sur les écrans
Publié le samedi 8 decembre 2012  |  Le Patriote




 Vos outils




C’est une petite révolution. Grâce à Afrikatoon Production, qui pilote le projet, la Côte d’Ivoire va enfin avoir son tout premier film d’animation en 3D intitulé « Reine Pokou, Princesse Ashanti».
Vendredi, au cours d’une sympathique cérémonie au Goethe-Institut à Cocody, le film, qui est encore en production, a été présenté à la presse. «Nous sommes là pour célébrer la naissance d’une réalité », s’est réjoui d’emblée M. Lassane Zohoré, Gérant associé d’Afrikatoon Production. Selon lui, c’est toute l’Afrique qui est concernée par ce projet, car, ce long métrage d’animation, qui durera 65minutes, est aussi le premier du genre sur le continent. «Avec nos petits moyens, nous comptons aller au bout de notre rêve qui est de marcher sur les traces de Kirikou ou encore Pocahontas », a-t-il promis, avant d’annoncer sa sortie pour le second semestre de 2013. A cheval entre l’histoire et la fiction, « Pokou, Princesse Ashanti », conte une légende bien connue en Côte d’Ivoire, celle de la Reine Abla Pokou. Au dix-huitième siècle, dans le royaume du peuple Ashanti, qui couvre les deux tiers de l’actuel Ghana, vit la princesse Abla Pokou. Conseillère très influente auprès du Roi Opokou Warê, elle est opposée à la guerre. Pokou est un sérieux obstacle sur le chemin de l’ancien guerrier Kongouê Bian devenu adepte de sorcellerie. Assoiffé de pouvoir, il intente un coup d’Etat contre le roi, son meilleur ami et se débarrasse de l’héritier légitime du trône. Pacifiste, Pokou préfère l’exil à l’affrontement… Des visages connus comme Bienvenue Néba, Mike Danon, Gildas Salomé ont fait les voix off de ce film co-réalisé par N’ganza Herman et Kan Souffle, avec dans le rôle du producteur délégué, Lassane Zohoré et celui de producteur exécutif, Abel Kouamé.
YS

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment