Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3915 du 8/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Sport

Ministère des Sports / Visite de structures sous tutelle Alain Lobognon : “L’INJS doit être le fleuron de l’excellence”
Publié le samedi 8 decembre 2012  |  Le Patriote


Sport:
© Ministères par DR
Sport: Le ministre Lobognon rend visite aux candidats du concours d’entrée à l`INJS
Mardi 27 novembre 2012. Marcory. l`Institut national de la jeunesse et des sports (INJS). le patron de la jeunesse et du sport en Côte d’Ivoire Alain Lobognon a effectué une visite éclaire aux candidats du concours d’entrée


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le ministre de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et Loisirs, Alain Michel Lobognon, nostalgique des belles années de l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS), et face à la vétusté des installations, a émis le vœu de voir cet institut retrouver son lustre d’antan. «L’INJS doit être le fleuron de l’excellence. C’est regrettable de voir l’état de l’école. Il est temps de faire de l’INJS, un instrument d’excellence», a confié le ministre Lobognon, vendredi, à l’issue d’une visite guidée au sein de l’école située dans la commune de Marcory. Arrivé peu après 7 heures, l’actuel locataire du 8e étage de la Tour B, a visité tour à tour les bâtiments administratifs, les salles de cours, le bâtiment abritant la médicine du sport, les bureaux des enseignants, la salle des professeurs, la salle de cuisine, la résidence du Directeur, les aires de jeu,…Et le constat est identique. L’école a perdu de sa superbe, les installations sont plus que vieillissants. A cela s’ajoute l’accumulation des années par les étudiants. Sans oublier la destruction de certains bâtiments par les travaux du 3e pont reliant la Riviera à Marcory. Toute chose qui a amené le ministre de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et Loisirs à militer en faveur d’une réhabilitation de l’Institut. Au risque de voir cette école mourir de sa propre mort. Une décision qu’il entend porter à la connaissance du chef de l’Etat et de l’ensemble de son gouvernement pour sauver le centre névralgique de la formation des athlètes et des éducateurs physiques et permanents de haut niveau. «Nous avons voulu apprécier de nous-mêmes le cœur du sport. Car, c’est à l’INJS qu’on forme les athlètes et les éducateurs physiques. Il est regrettable de constater que l’INJS n’est plus solide. Nous allons faire des propositions au gouvernement pour qu’une mesure d’urgence soit prise. Nous allons faire des propositions au gouvernement et nous pensons qu’il est temps de faire de l’INJS, un instrument d’excellence. On aurait dû le réhabiliter au même titre que les universités publiques», a-t-il ajouté. Avant d’inviter les enseignants à publier les résultats des premières années afin de «libérer les étudiants». Pour ce qui est du concours d’entrée 2012 à l’INJS, la décision de suspension prise par le ministre lors de sa première visite reste toujours en vigueur en attendant l’avis du gouvernement. «En ma qualité de ministre de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et Loisirs, j’ai une obligation vis-à-vis des jeunes. Je ne peux organiser des concours d’entrée à l’INJS dans ces conditions», a clairement indiqué le ministre face aux inquiétudes évoquées par une aspirante à la formation d’enseignant d’EPS.
OUATTARA GAOUSSOU

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment