Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3915 du 8/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Hamed Bakayoko (ministre de l’Intérieur et de la sécurité) : “Félicitations ! Maintenez la pression”
Publié le samedi 8 decembre 2012  |  Le Patriote


Coopération
© Ministères par DR
Coopération en matière de sécurité: le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko en France
Jeudi 8 novembre 2012. Paris (France). Le ministre de l`Intérieur Hamed Bakayoko rencontre le général d`armée Jacques Mignaux, Directeur général de la Gendarmerie nationale et visite les structures techniques du ministère de l`Intérieur


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

«Je suis venu encourager le Directeur de la Police criminelle et ses éléments pour le travail accompli. Vous savez que la Police criminelle renaît de ses cendres. Nous avons tout fait pour lui trouver quelques moyens. Et nous avons senti la détermination de ses hommes. Depuis quelques temps les ivoiriens sont apeurés dans certaines zones notamment autour des banques et en zone 4 car les braquages n’arrêtent pas. Je suis très heureux de constater que nos services ont réagi avec efficacité. Je leur demande d’ailleurs d’aller plus loin. Il faut qu’il arrive à traquer les bandits. Il faut que la peur change de camp. Les ivoiriens terminent cette année dans des conditions assez difficiles, nous souhaitons que la paix et la quiétude soient leur quotidien. Je demande à tous ceux qui s’adonnent à ces choses là d’arrêter. La Côte d’Ivoire est en marche. Que chacun travaille dans son domaine de compétence et qu’on laisse les ivoiriens circuler librement. Je suis venu les encourager au nom du Président de la République, du Premier ministre, Chef de gouvernement. Il faut qu’il soit ainsi sur le terrain au quotidien. Il faut que la pression soit sur les braqueurs. Chaque fois que j’aurai l’occasion de les féliciter, je viendrai le faire. Je considère que lorsqu’on fait un bon travail, l’autorité doit être présente. Car lorsqu’ils ne travaillent pas bien, nous sommes là aussi pour les invectiver. Aujourd’hui, la Police criminelle à fait du bon travail, je suis là pour encourager tous ses éléments. Au nom du gouvernement, je remets 10 millions FCFA à la direction de la Police criminelle et 2 millions aux agents qui étaient sur le terrain ce matin au Plateau. Merci et maintenez le cap ».
Propos recueillis par KIGBAFORY Inza

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment