Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3915 du 8/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Société

Lutte contre le grand banditisme : Un braquage à la BNI déjoué, trois bandits tués, deux arrêtés
Publié le samedi 8 decembre 2012  |  Le Patriote




 Vos outils




Les employés de la banque National d’Investissement (BNI), au plateau ont vécu des heures chaudes dans la matinée d’hier. Des bandits venus en repérage, dans l’optique de braquer plus tard la banque ont été appréhendés par les éléments de la police criminelle (PC). Les échanges de coup de feu entre les policiers et les malfrats ont créé une panique chez les employés et clients de la banque. Selon un commissaire de la PC qui a requis l’anonymat, la police avait déjà eu vent de ce que des bandits s’apprêtaient à attaquer la banque, « avec la complicité d’un agent ». « Vous savez que les fêtes approchent, et c’est le moment que les bandits choisissent pour opérer des braquages, pour « s’approvisionner » dans la poche d’honnêtes citoyens. La première quinzaine du mois de décembre est ainsi le moment idéal pour eux, parce qu’ils savent que la police va corser son dispositif sécuritaire dans la deuxième quinzaine et rendre très difficile leur mauvaises intentions. C’est ainsi que nous avons eu l’information qu’un groupe de bandit allait attaquer aujourd’hui la BNI (ndlr hier). Tôt le matin, nous avons investi les lieux. Ils sont arrivés et sont rentrés devant nous dans la banque. Ils ont pris contact avec la patronne des lieux, se faisant passer pour des gens venant ouvrir des comptes. C’était pour le repérage, afin de frapper après. Nous n’avons pas voulu attendre qu’ils attaquent. Nous les avons donc interpellés », relate le commissaire, précisant que c’était aux environs de 9h30mn. Démasqués vont essayer de prendre la tangente. C’est ainsi que trois d’entre eux vont succomber aux balles des policiers au niveau du stade Félix Houphouët-Boigny, les deux autres ayant été appréhendés, dont un à l’intérieur du stade. «Ils seront auditionnés », indique l’agent de police tout comme leur complice. On peut le dire, la BNI l’a échappé belle. La vigilance et surtout l’efficacité de la PC leur a évité un cambriolage en cette fin d’année.
Dao Maïmouna

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment