Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article



 Titrologie



L'intelligent d'Abidjan N° 2709 du 8/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Art et Culture

Consécration / Prix Ivoire 2012 : La Sénégalaise Mariama N’Doye succède à l’Ivoirien Fréderic Grah Mel
Publié le samedi 8 decembre 2012  |  L'intelligent d'Abidjan


Littérature/Prix
© Abidjan.net par Serges T
Littérature/Prix ivoire 2012 : Les ministres Maurice Bandama et Affoussiata Bamba assistent au sacre de Mariama Ndoye
Samedi 01 decmebre 2012 - Golf Hôtel : Mariama Ndoye , auteur de "L`arbre s`est penché", sacrée lauréate du prix ivoire 2012.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La lauréate de la 5ème édition du Prix Ivoire est connue depuis le samedi 1er décembre 2012. C’est la plume de la sénégalaise Mariama N’Doye avec son roman ‘’L’arbre s’est penché’’, qui a séduit le jury présidé par le professeur Fatou Kéita. Un dîner-gala dans les jardins du Golf hôtel d’Abidjan a servi de prétexte pour célébrer l’évènement. Cinq (5) auteurs avec trente-quatre (34) ouvrages étaient en compétition pour bénéficier de la coquette somme de deux (2) millions dont une moitié a été remise par la Librairie de France et l’autre par l’Ambassade de France en Côte d’Ivoire. «Je suis comblée au delà de mes espérances. La Côte d’Ivoire m’a beaucoup donné. Je suis arrivée ici en 1986 avec mon mari et deux de mes enfants, j’ai donné naissance à ma dernière fille qui se considère comme une ivoirienne. Quand je suis arrivée, en bonne musulmane, je suis allée à l’Eglise Catholique demander à la Vierge Marie de me protéger. Elle m’a accordée sa grâce et aujourd’hui je viens d’obtenir ce grand prix», s’est réjouie Mariama N’Doye. ‘’Elle mérite bien ce prix, moi-même l’ayant déjà lue’’, a félicité Bandaman Maurice, ministre de la Culture et de la Francophonie. Poursuivant, il a salué la présence remarquable de deux dinosaures de la littérature Africaine et Européenne, l’écrivain congolais (Brazzaville) Alain Mabanckou et le critique littéraire français Jacques Chevrier. « …Ce choix de Mariama N’Doye comme lauréate, est une consécration de la valeur de cette dame qui fait la fierté de la littérature africaine», s’est enthousiasmée Isabelle Kassi Fofana, présidente de l’Association Akwaba Culture. Aussi, a-t-elle rappelé l’objectif du Prix Ivoire qui est «une célébration qu’on veut assez prestigieuse en l’honneur d’un auteur qui a été distingué pour son ouvrage dans l’espace francophone». La sénégalaise Mariama N’Doye succède ainsi à Fréderic Grah Mel dont la plume avait été distinguée pour la biographie en trois tomes qu’il a consacrées au père de la nation ivoirienne, Félix Houphouët-Boigny.
Ben T.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment