Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



L'intelligent d'Abidjan N° 2709 du 8/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Sport

Football / Election à la présidence de la Caf / Hayatou-Anouma : Le premier duel, le 10 décembre, au Caire
Publié le samedi 8 decembre 2012  |  L'intelligent d'Abidjan


Le
© AFP
Le président de la Confédération Africaine de Football (CAF), Issa HAYATOU


 Vos outils




C’est le 10 décembre 2012 au Caire en Egypte, au siège de la Confédération africaine de football (Caf) que seront analysées les différentes candidatures au poste de président du comité exécutif et membres dudit comité. Sauf cataclysme, pour le poste de président de la Caf, il y aura deux candidatures : Issa Hayatou, le président sortant en poste depuis 1988 et son challenger numéro un, l’Ivoirien Jacques Bernard Daniel Anouma. Selon les nouveaux statuts de la Caf, le président sortant est rééligible. Seule la candidature de Jacques Bernard Daniel Anouma sera analysée par les membres du comité exécutif présidé par Issa Hayatou. Pour ce verdict important pour la course à la présidence de la Caf, Jacques Bernard Daniel Anouma sera présent au Caire en Egypte pour suivre de près l’analyse et les délibérations. Siégeant au comité exécutif de la Caf depuis 2007 du fait de son élection au comité exécutif de la FIFA, l’ex-président de la Fif, selon son entourage, veut connaître les membres du comité exécutif qui examineront les différentes candidatures, même s’il regrette que pour une telle échéance, la Caf n’ait pas pris le soin de mettre en place une commission électorale indépendante. Depuis deux ans, la FIFA a sommé les fédérations nationales de mettre sur pied des commissions électorales indépendantes afin d’éviter des conflits. Jacques Bernard Daniel Anouma qui ne doute pas un instant de ses prérogatives au sein de la Caf, veut prendre part à cette réunion capitale du 10 décembre 2012. Une présence qui, selon ses proches, peut anéantir le plan machiavélique du camp Hayatou qui manœuvrait pour l’écarter. Car comme le révèle le camp Anouma, depuis quelques semaines, Jacques Bernard Daniel Anouma qui recevait auparavant des invitations de la Caf estampillées membre du comité exécutif de la Caf, commence à recevoir des invitations sur lesquelles, il est écrit membre du comité exécutif de la FIFA. Pour le camp Anouma donc, le président sortant prépare les esprits déjà au rejet de la candidature de son mentor. « Nous irons jusqu’au bout. Parce qu’en la matière, c’est le 1er décembre 2012 que la candidature de Jacques Anouma a été déposée. Si l’on s’en tient au délai de l’entrée en vigueur des nouveaux statuts de la Caf, le 3 décembre 2012, nous ne savons pas sur quelle base juridique, la candidature de Jacques Anouma sera rejetée. L’amendement Raouraoua ne précise pas qui est membre du comité exécutif. Il y a assez de flou et c’est pourquoi le président se rend lui-même au Caire », a déclaré Ouattara Hégaud, membre du staff de campagne de Jacques Bernard Daniel Anouma. Le rendez-vous du Caire prévu le lundi 10 décembre 2012, apparaît comme un tournant décisif pour Jacques Bernard Daniel Anouma qui veut affronter Issa Hayatou, le 10 mars 2013 à Marrakech au Maroc lors du congrès électif de la Caf.
Annoncia S

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment