Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Santé

Début, ce vendredi, d’une campagne contre la fièvre jaune
Publié le samedi 8 decembre 2012  |  AIP




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan - Une campagne préventive contre la fièvre jaune, visant à immuniser plus de six millions de personnes d’au moins neuf mois, a débuté ce vendredi dans une trentaine de districts sanitaires du pays.

Organisée par le gouvernement ivoirien, avec l’appui des partenaires traditionnels que sont l’OMS, l’UNICEF et l’Alliance GAVI, la deuxième phase de cette campagne de vaccination prend fin jeudi prochain et concerne toutes les personnes à l’exception des femmes enceintes et celles présentant certaines maladies.
La fièvre jaune est une maladie virale transmissible, grave et responsable d’épidémies meurtrières en Afrique, note-t-on.
La Côte d’Ivoire placée parmi les pays à risque pour cette maladie, en 2008, organisé des ripostes ciblées dans certaines localités concernées après la campagne manquée de 2010.
Selon l’OMS, "aucun traitement efficace contre les maladies virales n’existe et la seule façon sûre de s’en protéger, c’est de se faire vacciner" pour une protection qui dure au moins 10 ans.
La campagne sera menée par les agents de l’Institut national d’hygiène publique (INHP) avec des experts de l’OMS, de l’UNICEF et l’Alliance GAVI qui vont aider à "la détection d’éventuels effets indésirables, à l’évaluation des résultats de la campagne, à la gestion des déchets", a dit le Représentant de l’OMS en Côte d’Ivoire, Dr Allarangar Yokouidé.
"C’est un avantage extraordinaire que les parents doivent saisir pour faire vacciner leurs enfants car la vaccination est gratuite lors de cette campagne", a déclaré pour sa part Christina de Bruin, Représentante adjointe de l`UNICEF en Côte d`Ivoire.
La campagne va mobiliser 2247 équipes de vaccination, 3516 vaccinateurs, 1854 mobilisateurs de proximité et quelques 5763 volontaires, pour un coût total de 4,8 milliards de FCFA financé par l’Etat de Côte d’Ivoire et les partenaires (OMS, UNICEF et l’Alliance GAVI).

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment