Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Necrologie
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Necrologie

Le nonce apostolique en Côte d`Ivoire tué dans un accident de la route
Publié le dimanche 9 decembre 2012  |  AFP


Le
© Autre presse
Le nonce apostolique en Côte d`Ivoire, Ambroise Madtha, est décédé samedi dans un accident de la route dans l`ouest du pays


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le nonce apostolique en Côte d'Ivoire,
Ambroise Madtha, est décédé samedi dans un accident de la route dans l'ouest
du pays, a-t-on appris auprès de l'Eglise ivoirienne.
Mgr Madtha, de nationalité indienne, "revenait d'Odienné (nord-ouest) où il
avait procédé à des ordinations. A 8 km de Man (grande ville de l'ouest), il y
a eu vers 18H30 (locales et GMT) une collision entre son véhicule et un autre.
Malheureusement, le nonce apostolique est mort sur le champ", a déclaré à
l'AFP le porte-parole du diocèse de Man, le père Mathieu Téhan.
"Son corps est actuellement à la morgue de Man", a-t-il ajouté.
Dans un communiqué lu sur la télévision publique RTI, le président Alassane
Ouattara a exprimé son "profond regret" après ce décès et adressé "ses
condoléances les plus émues" à l'Eglise, au corps diplomatique et à la famille
du défunt.
La dépouille du diplomate doit être transférée rapidement à Abidjan.
Selon un journaliste local, Ambroise Madtha devait dire dimanche des messes
à Duékoué, une autre ville de l'ouest, théâtre de massacres durant la crise
postélectorale de décembre 2010-avril 2011, qui a fait quelque 3.000 morts
dans le pays.
Né en 1955 en Inde, le nonce intervenait régulièrement dans le débat public
en tant que doyen du corps diplomatique de Côte d'Ivoire, où il était en poste
depuis 2008.
Durant la crise, il avait tenté de jouer les médiateurs entre
l'ex-président Laurent Gbagbo, qui refusait de céder le pouvoir après sa
défaite à l'élection de novembre 2010, et Alassane Ouattara.
La crise avait placé l'Eglise dans une position délicate, certains évêques
ayant eu des positions plutôt favorables à M. Gbagbo.
Le Vatican avait échoué à faire venir un émissaire à Abidjan en pleins
troubles, en la personne du cardinal ghanéen Peter Turkson, président du
Conseil pontifical "Justice et paix".
Le président Ouattara a été reçu en audience le 16 novembre par le pape
Benoît XVI. Selon le Saint-Siège, l'entretien a été l'occasion de souligner
que "la réconciliation nationale est l'unique voie pour favoriser l'unité et
le développement" de la Côte d'Ivoire.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment