Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Mandat N° 962 du 10/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

World Policy Conference 2012/Club international de réflexion: La Côte d’Ivoire au sommet des sommets!
Publié le lundi 10 decembre 2012  |  Le Mandat


Cannes
© Abidjan.net par DR
Cannes (France): le Président Alassane Ouattara à la 5ème édition de la World Policy Conference
Samedi 8 décembre 2012. Cannes (France). Ouverture de la 5è édition de la World Policy Conference sur le thème la gouvernance mondiale


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La World Policy Conference 2012 s`est ouverte le samedi 8 décembre à Cannes, avec pour thème général « la gouvernance mondiale ». Le Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, qui participe à cette grande rencontre, a présidé la cérémonie d’ouverture de la cinquième édition devant près de 300 invités de marque.

Le Président de la République, Alassane Ouattara, était à l’honneur devant le monde entier. Il a présidé le samedi 8 décembre 2012, la 5ème édition de la World Policy Conference (WPC), club international de réflexion sur les grands enjeux politiques ou économiques mondiaux fondé par Thierry de Montbrial (Institut français des relations internationales (IFRI), débuté dans la salle de conférence de l’hôtel Martinez. En sa qualité d’invité d’honneur de ce grand rendez-vous, le Chef de l’Etat ivoirien a prononcé, en présence de près de 300 invités, décideurs politiques et économiques ou leaders d’opinion, un discours sur le thème général de la « Gouvernance économique mondiale». Selon le Président Alassane Ouattara, le monde fait aujourd’hui face à des turbulences. « La baisse du taux de croissance économique, la dégradation de notre écosystème, la mauvaise gestion des ressources publiques qui frappent plusieurs régions et le décollage économique de l’Afrique nous interpellent à plus d’un titre ». Il est donc nécessaire, selon lui, de renforcer la gouvernance mondiale, qui doit non seulement refléter la réalité du nouveau monde qui se dessine mais aussi répondre aux aspirations des peuples. Concernant l’Afrique, le Chef de l’Etat a souligné que ‘’depuis l’an 2000, le continent a connu plus d’une décennie de croissance économique, avec un taux de croissance moyen se situant entre 5 et 6% en Afrique subsaharienne. Ce taux place l’Afrique derrière l’Asie et avant toutes les autres régions du monde’’. Pour le Président Alassane Ouattara, ceci s’explique, entre autres, par une urbanisation rapide, la montée d’une classe moyenne, le développement rapide des Technologies de l’Information et de la Communication, une meilleure gouvernance, un meilleur environnement des affaires ainsi que le renforcement de la démocratie et de l’Etat de droit. Pour ce qui est du cas spécifique de la Côte d’Ivoire, le Président de la République a affirmé que notre pays est aujourd’hui en train d’écrire une nouvelle page de son histoire après la crise post-électorale qu’il a connue. « La Côte d’Ivoire a renoué avec la paix, la sécurité et est résolument tournée vers l’avenir ». Dans ce cadre, il a mis en évidence tous les efforts entrepris dans le sens du renforcement de l’outil de défense et de sécurité, de la réconciliation nationale, de la bonne gouvernance, de la démocratie, de l’Etat de droit et de la relance économique. Pour terminer, le Chef de l’Etat a situé son auditoire sur les enjeux de la dernière table ronde sur le financement du Plan National de Développement (PND) de la Côte d’Ivoire qui a réuni les 4 et 5 décembre derniers, les bailleurs de fonds et le gouvernement ivoirien, à Paris. A cet effet, les partenaires au développement ont confirmé leur engagement à hauteur d’environ 7 milliards d’euros (8,6 milliards de dollars US), soit 4.300 milliards F CFA sur la période 2013-2015, soit plus du double des financements attendus par notre pays. Notons qu’outre l’allocution du Président de l’IFRI, M. Thierry de Montbrial, les messages de Sa Sainteté Bartholomée 1er, Archevêque de Constantinople et Nouvelle Rome et Patriarche Œcuménique, du Prince Albert II de Monaco, de M. Herman VAN ROMPUY, Président du Conseil européen et de M. Najib MIKATi, Premier Ministre du Liban, ont été délivrés lors cette cérémonie d’ouverture. Après les travaux autour de thèmes et d’ateliers tels que la finance, l’énergie et l’environnement, les risques majeurs, l’avenir du Moyen-Orient ou l’Afrique, hier, dimanche 09 décembre, les débats prendront certainement fin aujourd’hui, lundi 10 décembre, par le compte-rendu des différents ateliers et un grand débat général.

FOFANA BABA IDRISS
Avec sercom Présidence

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment