Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Diaspora
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Diaspora

Elections municipales et régionales: le cri de coeur du responsable RDR en Suède pour la participation des ivoiriens de la diaspora
Publié le mardi 11 decembre 2012  |  Partis Politiques


Elections
© Partis Politiques par DR
Elections municipales et régionales: le RDR/Suède pour la participation des ivoiriens de la diaspora
Photo: Séka Clément Atsé, SG RDR en Suede et DDC du PR


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le 24 fevrier 2013 se derouleront en cote d'ivoire,les elections couplees des municipales et regionales;c'est le moment d'attirer l'attention des responsables politiques ,du president de la commission electorale independante et surtout du Chef de l'Etat Alassane Ouattara pour que tous les ivoiriens electeurs quelque soit leur lieu de residence soient autoriser s'ils le desirent a etre candidats dans leur communes ou regions d'origines ou de leur choix.Nous responsables politiques ne residant pas sur le territoire national pour diverses raisons politiques dues a l'ancien regime de Laurent Gbagbo,constatons avec amertume que le code electoral concu sous la refondation a son article 138 stipulant:"pour faire acte de candidature aux elections municipales,le candidat doit etre inscrit sur la liste electorale de la circonscription choisie et resider effectivement dans la commune choisie.

Toutefois,des electeurs ne residant pas dans la commune de leur choix peuvent etre eligibles s'ils y ont des interets economiques et sociaux certains.Le nombre des conseillers municipaux non-residents ainsi elus ne peut etre superieur au tiers de l'effectif du conseil."En clair a lire cet article du code electoral bons nombres d'ivoiriens viennent d'etre exclus du jeu democratique de leur pays surtout que ces elections prochaines sont des elections de developpement de nos villes et regions qui devraient etre un challenge pour la diaspora ivoirienne enfin d'y contribuer avec leurs relations acquises lors de leur sejour dans les pays d'acceuils en faisant des jumellages et des partenariats avec des communes et conseils regionaux des pays europeens et du monde tout ceci contribuera a l'emmergence de notre cher pays voulu par le President de la Republique a 'l'horizon 2020 car l'Etat seul ne peut y arriver sans l'apport de tous.Nous osons croire que ce probleme d'exclusion des ivoiriens inscrits sur des listes electorales a l'etranger ayant des cartes d'electeurs et qui ont pris part aux presidentielles de 2010 doivent trouver une issue favorable afin d'eviter des frustractions car c'est le combat d'exclusion que notre parti le RDR a fait depuis plus de 15 ans avant d'etre au pouvoir donc nous estimons que sous notre mandat ces genres d'articles discriminatoires ne doivent pas exister afin que tous les ivoiriens soient traites de la meme maniere.Le chef de l'etat garant des lois du pays peut user de l'article 48 qui lui confere des pouvoirs exceptionnels pour retablir les ivoiriens electeurs de la diaspora dans leur droit afin de prendre part aux elections municipales et regionales a venir il y va de la credibilite de notre jeune democratie.

SEKA CLEMENT ATSE
SG RDR en Suede et DDC du PR

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment