Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Économie

Après le séjour du président Ouattara en France, 350 patrons d’entreprises annoncés à Abidjan
Publié le jeudi 13 decembre 2012  |  Le Democrate


Audiences
© Présidence par DR
Audiences du chef de l`Etat : 70 chefs d`entreprises français chez le Président Alassane Ouattara
Mercredi 4 juillet 2012. Abidjan. Palais présidentiel, au Plateau. Le chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara reçoit une délégation de 70 chefs d’entreprises françaises membres du Mouvement des entreprises de France-International (MEDEF-International)


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Qualifié de ‘’Magellan’’ par une certaine presse, Alassane Ouattara ne cesse de sillonner les pays du monde en vue de rechercher de potentiels investisseurs. Le récent séjour en France du président de la République, laisse clairement apparaitre sa ferme volonté de sortir son pays de la pauvreté. D’autant que les résultats de ces voyages parlent d’eux-mêmes. Faisant le point de sa mission, mardi 11 décembre dernier, Alassane Ouattara a indiqué qu’elle lui aura permis de présider le groupe consultatif sur le financement du Plan National de Développement 2012-2015, estimé à 11.000 milliards Fcfa. Pour lui, cette mission a été fructueuse puisqu’elle a permis d’obtenir plus de 4300 milliards Fcfa de financements publics contre 2000 milliards attendus. S’agissant du financement privé, le président de la République a révélé que le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, a rencontré plus de 300 entreprises avec des promesses d’investissements qui, de son avis, vont dépasser les 7.000 milliards Fcfa attendus. Pour le Chef de l’Etat, il appartient au Gouvernement de s’organiser pour recueillir, dans les meilleurs délais, ces financements qui doivent permettre d’atteindre les taux de croissance escomptés et améliorer les conditions de vie des Ivoiriens avec comme objectif majeur la réduction de moitié du taux de pauvreté, d’ici à 2015. Tout, porte à croire que la destination Côte d’Ivoire est de nouveau entrée dans les mœurs des investisseurs. Cependant, il faut créer un climat des affaires approprié à l’investissement, en mettant l’accent sur la question de la sécurité en Côte d’Ivoire.

Lazare Kouadio

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment