Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Soir Info N° 5469 du 13/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Après la sortie des membres du Cpd, Le gouvernement annonce la reprise du dialogue avec l`opposition
Publié le jeudi 13 decembre 2012  |  Soir Info


Activités
© Présidence par DR
Activités gouvernementales: un Conseil des ministres s`est réuni à Yamoussoukro sous la présidence de SEM Alassane Ouattara
Mercredi 27 juin 2012. Yamoussoukro. Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix. Un conseil des ministres s`est réuni sous la présidence du chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La sortie des partis de l'opposition membres du Cadre permanent de dialogue (Cpd) n'est pas tombée dans les oreilles de sourds. En témoigne l'annonce de la reprise du dialogue avec ces formations politiques faite, mercredi 12 décembre 2012, au Palais présidentiel au Plateau, par le Porte-parole du gouvernement à l'issue du conseil hebdomadaire de ministres. « L’attention du gouvernement a été attirée sur certaines décisions qui ont été prises qui peuvent ne pas plaire à tel ou tel et des discussions auront lieu entre le ministre de l’Intérieur et ces partis politiques qui sont signataires de cette demande-là », a dit Bruno Nabagné Koné, s’élevant contre le terme « tripatouillage » du Code électoral que ces partis ont utilisé dans leur déclaration du mardi 11 décembre 2011. Le collaborateur du président Alassane Ouattara a déclaré que les partis membres du Cpd doivent savoir que les élections municipales et régionales prévues le 24 février 2013 seront couplées, ajoutant que les seules décisions qui ont été prises jusqu’à ce jour sont pour prolonger les procédures de vote. Afin, devait-il préciser, de permettre que toutes les opérations se fassent dans le bon délai et de la meilleure façon. «C’est la seule décision qui à ce jour a été prise. Donc, sur cette base on ne peut pas utiliser le mot tripatouillage » a souligné M. Koné. Le Porte-parole du gouvernement est revenu sur la demande de transfèrement de Simone Ehivet Gbagbo à la Cour pénale internationale (Cpi). «Nous avons pris la décision de faire en sorte que les personnes qui peuvent être jugées en Côte d’Ivoire sur la base de crime ou de délit commis en Côte d’Ivoire le soit en Côte d’Ivoire. Il y a eu une exception pour des raisons que vous savez. Il se trouve que dans l’intervalle, les choses permettent aujourd’hui de traiter ces questions différemment. Cela dit, la réponse qui a été donnée, c’est que la Côte d’Ivoire n’est pas fermée. Donc, les réflexions seront faites et le temps venu, une réponse officielle sera donnée à la Cpi sur cette question de transfèrement de l’épouse de l’ex-chef de l’Etat » a indiqué le ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de communication (Ptic). Quelle est la position du gouvernement sur le rejet de la candidature de Jacques Anouma à la présidence de la Confédération africaine de football (Caf) ? « La Caf est régie par des textes. Nous espérons seulement que ces textes ont été appliqués de la meilleure façon possible », a répondu Bruno Nabagné Koné. Qui est revenu sur les conclusions du Groupe consultatif pour la mobilisation des ressources nécessaires au financement du Plan national de développement (Pnd 2012-2015). Le Porte-parole du gouvernement a informé la presse des communications faites en Conseil de ministres comme celle sur le projet de démarrage des travaux sur la baie de Cocody. Il est revenu sur le décès accidentel du Nonce apostolique et l'accident qui a fait, lundi 10 décembre 2012, une trentaine de mort sur l'axe Grand-Zattry- Soubré.

SYLLA A.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment