Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Sortie officielle des femmes Toura d’Attécoubé / Tchagba Laurent : ’’ On ne peut pas développer une commune dans la division de ses fils et filles’’
Publié le jeudi 13 decembre 2012  |  Partis Politiques


Adjamé:
© Partis Politiques par FN
Adjamé: sortie officielle des femmes Toura d’Attécoubé en présence de Tchagba Laurent
Samedi 1er décembre 2012. Abidjan, Adjamé. Sortie officielle des femmes Toura d’Attécoubé, sous le parrainage de Tchagba Laurent


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

L’association des femmes Toura et Toképé de la commune d’Attécoubé a fait sa sortie officielle, le samedi 1er décembre 2012 au quartier Santé 3 Gbatta. La cérémonie était parrainée par Tchagba Laurent, fils, cadre et futur candidat aux élections municipales d’Attécoubé. Premier intervenant, Tia Zoh a rappelé que les femmes Toura sont originaires de la région des montagnes et que ’’Toképé’’ signifie "vivre ensemble". Après avoir souhaité la bienvenue au parrain et à sa délégation, il a dit merci à celui-ci pour sa forte implication dans l’union des fils et filles d’Attécoubé à travers sa caravane de réconciliation. A son tour, Mme Diomandé Djouin Patricia, vice-présidente des femmes Toura a traduit toute sa gratitude au parrain qui n’a ménagé aucun effort pour leur venir en aide. Elle a exprimé la volonté de toutes les femmes Toura d’adhérer au processus de réconciliation prôné par Tchagba Laurent. Tchagba Laurent a insisté sur le fait que l’heure soit à la réconciliation des fils et filles d’Attécoubé: « On ne peut pas développer une commune dans la division de ses fils et filles ». C’est pourquoi, selon lui, il faut commencer à dire pardon au nom du Président de la République. Pour lui, le Chef de l’Etat a fait de la lutte contre la pauvreté une de ses priorités ainsi que le bien être des ivoiriens. Et cela passe par les communes. Pour en bénéficier, signifie le parrain, ’’il faut que les femmes s’organisent en association afin de mieux les aider’’. En outre, il les a informés que son ambition est ’’de résoudre les problèmes de la commune sans démagogie’’, et ce avec tout le monde. En plus, la gestion de la commune doit impulser le changement en apportant un bien-être social à tous. « Mon souci est de mettre en œuvre le programme du Président de la République », a-t-il fait savoir aux uns et autres. Pour terminer, il a invité les fils et les filles d’Attécoubé quel que soit leur appartenance politique à travailler la main dans la main, dans la synergie pour développer la commune qui souffre du fait de son retard. Notons que le baptême des femmes Toura a mis fin à la cérémonie suivi d’une photo de famille avec le parrain.

FN

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment