Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Sport

Jacques Anouma déplore la ``scandaleuse`` décision de la CAF et s`en remet à la justice
Publié le jeudi 13 decembre 2012  |  Agence de Presse Africaine


Football
© Abidjan.net par PRISCA
Football : Assemblée Générale Mixte de la FIF le samedi 18 juin 2011 à la Bourse de Travail de Treichville.
Photo : Monsieur Jacques Anoma


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

L’Ivoirien Jacques Anouma dont la candidature à la présidence de la confédération africaine de football (CAF) a été rejetée, a annoncé jeudi sur son site officiel qu’il prend ‘’acte’’ de cette décision ‘’scandaleuse’’ qui ‘’n’honore’’ ni le Football africain ni l’organe confédéral chargé de sa gouvernance, ajoutant s’en remettre aux instances internationales de recours.
Dans un communiqué officiel posté sur son site web, M. Anouma rappelle que sa ‘'candidature présentée par la Fédération Ivoirienne de Football, a été dûment déposée avec accusé de réception de la CAF, le 1er Décembre 2012, donc bien avant la date de clôture de la réception des candidatures, fixée au 9 Décembre 2012''.

‘'Nous prenons acte de cette scandaleuse décision qui n'honore ni le Football africain ni l'organe confédéral chargé de sa gouvernance'', écrit-il.

''Profondément attachés que nous sommes aux idéaux de Justice et au strict respect des règles régissant les compétitions électorales à la CAF et à la FIFA, garanties minimales pour des élections juridiquement irréprochables, nous nous en remettrons, dès la notification officielle de cette décision et après concertation avec nos autorités de tutelle, aux instances internationales de recours en la matière pour faire triompher le Droit'', a ajouté Jacques Anouma, rassurant sur sa foi et son engagement ‘'intacts et inébranlables'' pour un renouveau dans la gestion du Football africain.

L'ex-président de la fédération ivoirienne de football (FIF) a remercié dans la foulée, le Gouvernement ivoirien avec à sa tête le Président Alassane Oauttara, la Fédération ivoirienne de football, le public sportif ivoirien et les membres de la famille africaine du football pour leur soutien à sa candidature.

En dépit des manœuvres de tous genres qui appartiennent à une époque révolue, a-t-il conclu ‘'nous poursuivrons avec davantage de détermination notre action tendant à doter un jour le continent d'une Confédération de Football véritablement démocratique, transparente et tournée vers les vrais défis du futur''.

Au terme de la réunion du comité exécutif de la CAF, tenue lundi à son siège au Caire, en Egypte, le président sortant de la Confédération africaine de football (CAF), le Camerounais Issa Hayatou, a été désigné l'unique candidat à sa succession.

La candidature de l'Ivoirien Jacques Anouma, parrainée par la Fédération ivoirienne de football (FIF), n'a pas été retenue.

Elle s'est heurtée aux nouvelles dispositions de la CAF votées en septembre dernier aux Seychelles et qui stipulent que ‘'tout candidat aux élections à la présidence de la Confédération africaine de football, outre les compétences nécessaires, devra être ou avoir été membre du comité exécutif de la CAF''.

Une qualité qui n'est pas reconnue à l'ancien président de la FIF, qui ne siège au comité exécutif de la CAF qu'en sa qualité de membre de la Fédération internationale de football (FIFA).

Le Camerounais Issa Hayatou (66 ans), qui dirige l'instance faîtière du football africain depuis 1988, sera donc le seul candidat à sa propre succession lors de l'élection prévue le 10 mars 2013 à Marrakech, au Maroc.




LS/cat/APA

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment