Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Christine Lagarde en déplacement en Côte d`Ivoire et en Mauritanie en janvier
Publié le jeudi 13 decembre 2012  |  AFP


Rencontre
© Primature par Peter Illupeju (Photo d`archive)
Rencontre du Premier Ministre Jeannot Ahoussou avec le Directeur General du FMI, Christine Lagarde


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

WASHINGTON - La directrice générale du Fonds monétaire international, Christine Lagarde, se rendra en janvier dans trois pays africains assistés financièrement par l`institution, dont la Côte d`Ivoire et la Mauritanie, a annoncé un porte-parole jeudi à Washington.

"A la fin de sa visite dans chacun de ces pays, elle participera à une conférence de presse avec les autorités locales", a précisé Gerry Rice lors d`une conférence de presse du FMI, sans préciser les dates exactes de ce déplacement.

Ces trois pays reçoivent l`assistance financière du FMI, sous forme de prêts à taux zéro, qui leur a été accordée en contrepartie d`un programme de réformes économiques.

En novembre 2011, le Fonds a ouvert une ligne de crédit de 600 millions de dollars en faveur de la Côte d`Ivoire pour aider le pays, ancien fleuron économique de l`Afrique de l`Ouest, à se redresser après des années de troubles politiques.

Son président actuel, Alassane Ouattara, connaît bien le FMI pour avoir dirigé son département Afrique avant d`en devenir un directeur général adjoint dans les années 90.

La Mauritanie dispose, elle, depuis mars 2010 d`une ligne de crédit de 118 millions de dollars tandis que le Malawi bénéficie d`une aide de 156 millions accordée en juillet dernier. L`action du FMI sur le continent africain a longtemps été controversée.

Dans les années 1980 et 1990, de nombreux pays d`Afrique subsaharienne avaient souffert des "programmes d`ajustement structurel" accompagnant les plans d`aides, accusés d`imposer une libéralisation des marchés draconienne.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment