Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Necrologie
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3920 du 14/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Necrologie

Messe de requiem du Nonce apostolique : La République pleure un grand Serviteur de Dieu
Publié le vendredi 14 decembre 2012  |  Le Patriote


Messe
© Abidjan.net par Lizpaba
Messe de requiems en mémoire du nonce apostolique Mgr Ambroise Madtha
Jeudi 13 décembre. Cathédrale Saint Paul du Plateau. La nation ivoirienne avec a sa tête le chef de l`Etat SEM Alassane Ouattara a prie pour le repos de âme de Mgr Ambroise Madtha, décédé le dans un accident de circulation


 Vos outils




Tristesse, pleures et désolation étaient à l’ordre du jour hier. Venus de tous les quartiers d’Abidjan et même de l’intérieur, les religieux, les fideles catholiques, mais également les amis, les connaissances de Monseigneur Ambroise Madtha, Nonce apostolique, ont effectué nombreux le déplacement de la cathédrale Saint Paul du Plateau pour témoigner à l’illustre disparu leur reconnaissance et leur amitié. C’était dans le cadre de la Messe de requiem organisée à l’honneur du Nonce Apostolique, Mgr Ambrose Madtha. A la tête de ce nombreux public, qui s’est amassé sur l’esplanade du lieu de culte, mais aussi à l’intérieur, le Président de la République Alassane Ouattara, son épouse, les présidents d’institution, le Premier ministre, plusieurs membres du gouvernement et plusieurs diplomates accrédités en Côte d’Ivoire. Tout ce beau monde est venu faire leurs adieux au représentant du Saint siège rappelé à Dieu tragiquement le samedi dernier et dont la dépouille quittait définitivement la Côte d’Ivoire pour la Mangalove en Inde, son pays d’origine. Dans son homélie, Monseigneur Jean Pierre Kutwa, Archevêque d’Abidjan, a demandé aux fidèles de sécher leurs larmes, car l’homme qui retourne aujourd’hui à son Seigneur n’a pas vécu inutilement. « Il a été d’un apport fort appréciable dans le règlement de la crise ivoirienne. Aujourd’hui que son sang a mouillé le sol ivoirien, prions pour que ce sang permette à notre pays de se réconcilier pour de bon. Son exemple doit être suivi par les générations présentes et futures », a-t-il déclaré, avant d’inviter l’assistance à ne pas l’oublier. Evêque d’Agboville et président de la Conférence des évêques catholiques de Côte d’Ivoire, Mgr Alexis Touably Youlo a lui aussi invité les fidèles à la piété et au respect de la volonté de Dieu, lui qui est le Maître de notre vie. Il a remercié tous ceux qui ont fait le déplacement et afficher son admiration pour l’intérêt que les autorités du pays et les fidèles portent à l’action de celui qui quitte le monde des vivants.
Doyenne du corps diplomatique accrédité en Côte d’Ivoire, Isabelle Iboula NGangueli a indiqué pour sa part que celui qui quitte la terre des Hommes, était un homme exceptionnel, dévoué corps et âme au service des ses semblables. «Sa mort, poursuivra-t-elle, laisse un grand vide dans le corps diplomatique accrédité en Côte d’Ivoire. Non sans inviter les fidèles présents à intercéder auprès du Tout Puissant pour le repos de son âme. La Côte d’Ivoire reconnaissante à son action en faveur de la paix, a élevé le défunt, par l’intermédiaire de la Grande chancelière, Mme Henriette Diabaté, au rang de Commandeur dans l’ordre national à titre posthume. Elle, a particulièrement salué l’action du Nonce Apostolique sur la diversité et le dialogue inter-religieux, son plaidoyer pour le respect des minorités et sa contribution pour mettre fin aux souffrances des populations de l’Ouest en particulier et de la Côte d’Ivoire en général. La dépouille de l’homme de Dieu a pris la route de la Mangalove, en Inde sa ville natale, où il sera inhumé dans les prochains jours. Nommé le 8 mars 2008 par Le Saint-Père de l’Eglise Catholique, Benoît XVI, à la Nonciature apostolique de Côte d’Ivoire, Mgr Ambrose Madtha était en outre, le Doyen du Corps Diplomatique accrédité en Côte d’Ivoire. Il est décédé samedi dernier, dans un grave accident de la circulation à l’Ouest de la Côte d’Ivoire, à quelques huit kilomètres de Man en provenance d’Odienné.

Thiery Latt

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment