Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3920 du 14/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Art et Culture

Affoussiata Bamba-Lamine (ministre de la communication) à propos de l’espace audiovisuel : “Il faut mettre les bouchées doubles pour réussir la libéralisation”
Publié le vendredi 14 decembre 2012  |  Le Patriote


Activités
© Abidjan.net par Atapointe
Activités gouvernementales: le nouveau gouvernement a tenu son premier Conseil des ministres.
Jeudi 22 novembre 2012. Abidjan. Palais présidentiel. Le chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara préside le premier Conseil des ministres du gouvernement du Premier ministre Daniel Kablan Duncan. Photo : Ministre de la Communicaton, porte-parole adjoint : Mme Affoussiata Bamba Lamine.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

“Je sais que la libéralisation devait se faire en mars dernier. Si elle n’a pu être une réalité, c’est certainement parce qu’il y a des difficultés. Nous pensons qu’il est temps d’analyser rapidement ces entraves et entreprendre une communication efficace autour de cette libéralisation». C’est par ces mots que le nouveau ministre de la communication Affoussiata Bamba-Lamine qui a entamé une série de visites dans les différentes structures sous sa tutelle a invité le premier responsable de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) à mettre les bouchées doubles pour faire de la libéralisation de l’espace audiovisuel une réalité dans un très bref délai. Après la RTI, l’ISTC, l’AIP et Fraternité matin, c’était au tour donc de la HACA et le CNP de recevoir hier, le ministre de la Communication par ailleurs porte parole adjointe du gouvernement, dans le cadre de sa prise de contact avec les structures sous sa tutelle. Une visite qui aura permis au premier responsable de la communication de s’imprégner et de s’instruire sur les grands dossiers qui l’attendent sur la question de la libéralisation de l’espace audiovisuel. C’est le président de la HACA, Ibrahim Sy Savané qui d’entrée présente au premier responsable de la communication les grands chantiers en cours. «Mme le ministre, la HACA est prête. Nous avons déjà préparé tous les textes devant favoriser la libéralisation de l’espace audiovisuel, la commission d’appel d’offre est fin prête… » a indiqué le premier responsable de la HACA, Ibrahim Sy Savané. Pour le ministre Affoussiata Bamba, il ne faut pas attendre que l’espace soit entièrement numérisé avant de faire la libéralisation. «Je vous exhorte à mettre les bouchées doubles afin que nous puissions rapidement combler cette frustration que nos populations ont subi en matière de diversité de programmes télévisuels nationaux», a dit avec fermeté Affoussiata Bamba-Lamine. Mais avant, le ministre et sa délégation était au Conseil national de la presse (CNP). Un entretien avec les premiers responsables de cette instance de régulation, en l’absence du président Raphaël Lakpé a permis de s’imprégner des différentes tâches qu’accomplit le CNP dans sa mission de régulation de la presse écrite en Côte d’Ivoire. Après avoir écouté les doléances du Secrétaire général du CNP Mme Amouakon Armelle, sur la célérité des travaux du nouveau siège du CNP, Affoussiata Bamba a souligné que ses actions s’inscriront dans la continuité des grands chantiers déjà entamés par son prédécesseur.

MK

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment