Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3920 du 14/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Société

Paiement des Bourses d’études / Bancarisation : Les étudiants disposeront désormais d’une carte magnétique
Publié le vendredi 14 decembre 2012  |  Le Patriote




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Une innovation de taille. Les étudiants bénéficiant d’une bourse d’études ou d’un secours financier ne feront plus le pied de grue dans les universités publiques pour percevoir leurs bourses. Ils toucheront désormais leurs pécules aux guichets des banques. Ce, grâce à des cartes magnétiques prépayées. C’est le Directeur des Bourses d’Etudes, Seidou Diaby qui a rendu publique hier, cette information, lors d’une conférence de presse tenue à la Direction générale des Bourses, au Plateau. Il a expliqué que les négociations sont en cours avec les différentes banques de la place. « Nous choisirons la Banque qui nous fera les meilleures offres. Les cartes seront gracieusement offertes par le Gouvernement ivoirien », a-t-il relevé, précisant qu’avec cette carte, les boursiers pourront aisément faire des opérations de retrait dans les distributeurs automatiques de billets de banques. Ils seront installés, selon Diaby, sur tous les sites fréquentés par les étudiants sur toute l’étendue du territoire national. Pour les étudiants à l’étranger bénéficiant d’une bourse, des virements périodiques seront effectués sur leur compte. Ce mode de paiement, a expliqué le Directeur des Bourses, est une solution moderne, innovante, sûre et durable, qui présente plusieurs avantages liés à la bonne gouvernance. Cette nouveauté selon Seidou Diaby entre en vigueur cette année académique 2012-2013. Concernant les arriérés de Bourses, M. Diaby s’est voulu clair : « les arriérés de bourses et secours financiers des années universitaires 2008-2009 et 2010-2011 seront payés. Nous demandons aux étudiants de venir se faire identifier, en présentant un document, justifiant leur présence dans une des universités publiques durant les années sus-citées. Nous précisons que le gouvernement ivoirien n’a jamais envisagé de supprimer les bourses d’études, comme certaines personnes tentent de le faire croire ». Ce sont au total, 7380 étudiants qui accusent des arriérés de Bourses d’études pour un montant global de 2 milliards 784 millions 800 FCFA. « Le processus de paiement est déjà lancé. Les étudiants ont jusqu’au 21 décembre 2012 pour venir se faire identifier », a-t-il précisé.

AC

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment