Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Économie

Filière hévéa : Les producteurs interpellent le gouvernement
Publié le vendredi 14 decembre 2012  |  Le Democrate


Hévéa
© Autre presse par DR
Hévéa


 Vos outils




La filière de l’hévéa, à l’instar des autres secteurs de production, rencontrent d’énormes difficultés. Bien que la production du caoutchouc se positionne peu à peu comme l’un des principaux piliers du développement économique de la Côte d’Ivoire, les acteurs de cette filière n’affichent pas bonne mine, vis-à-vis de l’Etat. Ils l’ont fait savoir au cours de l’atelier de restitution de l’étude de faisabilité du 7ème projet hévéa, qui a été organisé ce mercredi 12 décembre 2012, à l’auditorium de l’immeuble de la Caistab, au Plateau. Il était question au cours de cet atelier de présenter le rapport de cette étude, à y apporter les dernières corrections et à le faire valider par l’ensemble des acteurs de la filière. Pour eux, l’Etat doit se pencher davantage sur la filière, d’autant que ce ne sont pas les atouts pour développer l’hévéaculture qui manquent. Selon eux, les difficultés qui minent la filière de l’hévéa sont nombreuses. Ils ont cité entre autres, le temps d’attente avant la mise en saignée des plants, les maladies de tous ordres, la dégradation de la voirie qui freine l’écoulement et surtout, les taxes qui apparaissent sans leur accord préalable. Toutefois, ceux-ci se sont engagés à accroître la production d’ici 2020, à 600.000 tonnes. Estimé à un coût global de 471,758 millions Fcfa, le 7ème projet d’hévéa vise la création, d’ici 2020, de 300.000 ha de plantation villageoises dont 50.000 ha de replantation.

Lazare Kouadio

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment