Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Mandat N° 966 du 14/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Société

Suspension de deux hauts cadres des Douanes : Les faits qui leur sont reprochés
Publié le vendredi 14 decembre 2012  |  Le Mandat




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Finie la période de sensibilisation dans la lutte contre le racket et la corruption entreprise par l’Administration des Douanes ivoiriennes. Le Colonel Major Issa Coulibaly et son équipe ont décidé de passer à l’étape des sanctions. Et ce sont, le commandant Kouassi Emile, chef du bureau du Port de pêche d’Abidjan et l’agent d’encadrement Za Paulin, chef du PC (Poste de sortie) au Port Autonome d’Abidjan qui viennent de payer le prix. Depuis le mardi 11 décembre dernier, le premier cité a été mis à la disposition de la Direction des Ressources Humaines pendant que le second, a été suspendu pour 6 mois. L’information a été livrée, mercredi 12 décembre, par le premier responsable de cette régie financière, qui fait de la lutte contre le racket et la corruption son cheval de bataille. C’était au cours d’un point de presse tenu à la salle de conférences de cette Institution. A l’agent d’encadrement, il lui est reproché « le fait d’avoir laissé passer des marchandises occasionnant un préjudice d’une valeur de 30 millions F CFA au Trésor Public de Côte d’Ivoire». Quant au Commandant Kouassi Emile, le Colonel Major, Issa Coulibaly a indiqué « qu’il n’a pas mentionné dans le manifeste toutes les informations sur la cargaison d’un bateau de pêche ». Ce qui constitue, selon le patron des douaniers, « une infraction grave ». Par cette décision, c’est un signal fort qui est donné aux douaniers véreux et à la toute la population qui est appelée à collaborer avec les services des douanes. « Aidez-nous à nous débarrasser de cette gangrène. Parce que si rien n’est fait pour mettre fin à cela, cela jouera sur la compétitivité de nos entreprises », a conseillé le Directeur général des Douanes. Tous les agents sont donc avertis. Car la direction a décidé de sévir au cas où ces mêmes fautes se répètent.

J. CESAR

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment