Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

La Côte d’Ivoire honorée lors de la commémoration du 52ème anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso
Publié le samedi 15 decembre 2012  |  Ministères


La
© Ministères par BIPA
La Côte d’Ivoire honorée lors de la commémoration du 52ème anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso
Mardi 11 décembre 2012. Ouagadougou (Burkina Faso). Avenue Maurice Yaméogo. Le chef d`état-major général des Forces républicaines de Côte d`Ivoire, le général de corps d`armée Soumaïla Bakayoko est invité d`honneur au défilé militaire marquant le 52è anniversaire du "Pays des hommes intègres". Un détachement de l’Ecole des forces armées (EFA) de Zambakro participe au giga défilé qui regoupe 2 500 militaires et paramilitaires, 100 troupes de pays amis et 3 500 civils


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le Général de Corps d’Armée SOUMAÏLA BAKAYOKO et l’Ecole des Forces Armées (EFA) de ZAMBAKRO viennent d’honorer la Côte d’Ivoire en prenant part aux festivités marquant le 52ème anniversaire de l’accession à l’Indépendance à KOUDOUGOU, chef lieu de la région du Centre-ouest du pays des ‘’Hommes intègres’’.

Aux commandes du Comité des Chefs d’Etat-Major (CCEM) de la CEDEAO, le Général de Corps d’Armée des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) n’a ménagé aucun effort pour honorer de sa présence aux différentes manifestations du 52ème anniversaire de l’Indépendance du BURKINA FASO, placé sous le signe de la Citoyenneté, dialogue et paix : socles d’une nation prospère et solidaire. Et ce, pour marquer sa solidarité au Chef d’Etat-Major Général des Armées du BURKINA.

Deux temps forts ont meublé le séjour du Général BAKAYOKO en terre burkinabé :

 La cérémonie de retraite aux flambeaux :

Lundi 10 décembre, en fin d’après-midi, le Général SOUMAÏLA BAKAYOKO est accueilli à la Base Aérienne de OUAGADOUGOU par le Général de Brigade Honoré TRAORE NABERE Chef d’Etat-Major Général des Forces Armées du BURKINA FASO. En début de soirée de cette même journée, nos deux Généraux s’envolent pour KOUDOUGOU dans la région du centre-ouest du pays afin de participer à la cérémonie de retraite aux flambeaux.
En prenant part à cette marche solennelle ou cérémonie de retraite aux flambeaux à KOUDOUGOU, le Chef d’Etat-Major Général des FRCI voulait saluer la mémoire des héros qui ne sont plus de ce monde et qui ont donné de leur vie dans des combats aux nobles idéaux de paix, de liberté et de progrès et traduire toute la gratitude des populations ivoiriennes au peuple frère du FASO pour son implication positive dans la résolution pacifique de la récente crise ivoirienne. En réponse à cette marque de solidarité et de fraternité entre nos deux pays, le Général Honoré TRAORE NABERE Chef d’Etat-Major Général des Armées du Burkina Faso et parrain de la cérémonie, a particulièrement apprécié, dans une brève adresse à la foule rassemblée, la présence significative de son homologue ivoirien, le Général de Corps d’Armée SOUMAÏLA BAKAYOKO. Il a tenu à lui exprimer de vive voix, toute sa satisfaction d’avoir accepté d’être des leurs pour partager cette nuit de retraite aux flambeaux pour rappeler la mémoire des héros et dignes fils du Burkina Faso. Il a également traduit ses vifs remerciements aux treize tribus du FASO qui ont déferlé dans la capitale de la région du Centre-ouest pour témoigner leur attachement à la Patrie.

Il a rappelé le double sens que revêt marche solennelle de RETRAITE AUX FLAMBEAUX avant de donner le « top départ » à travers la ville :

 Premièrement : Il s’git d’abord d’une marche solennelle de recueillement en la mémoire des héros et dignes fils du Burkina Faso, qui ont été de tous les combats pour la liberté, la paix et le progrès et qui ne sont plus de ce monde. Ils nous ont quittés, en nous laissant leur exemple de patriotisme marqué par les valeurs cardinales qui sont symbolisées ici par les flambeaux que vous tenez et dont vous devez mesurer toute l’importance.

 Deuxièmement : La retraite au flambeau est également cette marche par laquelle, nous, dignes fils du Burkina Faso, héritiers de nos devanciers qui nous ont montré le chemin, nous engageons à tenir haut le flambeau qu’ils ont allumé et entretenu à travers leurs exemples héroïques, en œuvrant à notre tour main dans la main, pour bâtir un Burkina Faso de paix et de prospérité. Nous nous engageons aussi, à transmettre à nos héritiers de demain et par notre exemple, ces flambeaux de courage et d’hommes d’honneur, afin que pour toujours, rayonne de par le monde l’image de marque de notre patrie le BURKINA FASO.

Les vaillantes populations de KOUDOUGOU ou ville du « cavalier rouge » qui ont pris fait et cause de cette importance exhortation, ont sillonné les principales artères de la ville natale du premier Président de l’ex-Haute Volta, Maurice YAMEOGO père de l’Indépendance, au son de la musique des fanfares des Forces Armées du GHANA et du BURKINA pour témoigner aux yeux du monde, la détermination de tous, à se donner jour et nuit pour consolider la paix et la sécurité au Burkina Faso.

A la fin de cette cérémonie ‘’carnavalesque’’, nos deux Généraux ont exprimé aux médias, leur joie et volonté de faire perpétuer cette vision commune de partage, de solidarité agissante au service de la paix et du développement de la sous-région.

 La parade du défilé de l’Indépendance :

Le deuxième acte fort du séjour du Général SOUMAÏLA BAKAYOKO, a été la parade civile, militaire et paramilitaire qui a constitué le clou de ces festivités. Parade au cours de laquelle le Général BAKAYOKO avait pris place à la tribune d’honneur aux côtés des éminentes personnalités, dont le premier Magistrat du FASO, SEM Blaise COMPAORE, synonyme de la marque d’estime et d’honneur à l’égard de notre pays, la Côte d’Ivoire.

Cette grande parade riche en son et en couleur s’est déroulée sur l’Avenue Maurice YAMEOGO, et a enregistré la participation de 2 500 militaires et paramilitaires, 100 troupes de pays amis et 3 500 civils pour montrer à la communauté internationale, les richesses culturelles et les capacités militaires du ‘’pays des hommes intègres’’, au son de la musique des fanfares de l’Armée et la Gendarmerie du Burkina Faso d’une part ; et la fanfare des armées du GHANA d’autre part.

Le Détachement de l’Ecole des Forces Armées (EFA) de ZAMBAKRO qui a pris part à ce gigantesque défilé militaire, avait fière allure en honorant la Côte d’Ivoire à travers sa très belle prestation au défilé militaire. La section composée de 32 élèves officiers, était placée sous les ordres du Lieutenant GUEDE BABA, Commandant de Brigade des Elèves Officiers d’Active de 2è année.

Impressions du Général SOUMAÏLA BAKAYOKO, Chef d’Etat-Major Général des FRCI à la fin de la parade

« ….Nous venons d’assister à un beau défilé militaire, paramilitaire et civil. J’ai particulièrement apprécié la participation des pays voisins qui ont apporté du tonus à ce défilé de la commémoration de l’anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso. En tant membre de la délégation ivoirienne, nous sommes fiers d’assister à cette belle fête……»

La délégation des FRCI conduite par le CEMG comprenait le Colonel CHERIF Moussa, Chef de la Division Emploi-Opérations de l’Etat-major Général et du CBA WATTAO, Commandant en second de la Garde Républicaine.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment