Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Art et Culture

En visite au Fsdp / Mme Affoussiata Bamba-Lamine, Ministre de la Communication, porte-parole adjoint du Gouvernement : «Vous avez posé les jalons d’une bonne structuration de l’environnement de la presse »
Publié le samedi 15 decembre 2012  |  Ministères


Activités
© Ministères par DR
Activités du ministère de la Communication: Mme Affoussiata Bamba-Lamine visite le Fonds de Soutien et de développement de la Presse (Fsdp)
Vendredi 14 décembre 2012. Abidjan. Siège du Fonds de soutien et de développement de la presse (FSDP), Postel 2001, 11ème étage. Dans le cadre des visites qu’elle effectue dans les différentes structures sous sa tutelle, le Ministre de la Communication, porte-parole adjoint du gouvernement Mme Affoussiata Bamba-Lamine (photo) a reçu un accueil chaleureux de la part des premiers responsables du FSDP et de l’ensemble de son personnel


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Dans le cadre des visites qu’elle effectue dans les différentes structures sous sa tutelle, le Ministre de la Communication, porte-parole adjoint du gouvernement Mme Affoussiata Bamba-Lamine était le 14 décembre 2012 au siège du Fonds de Soutien et de développement de la Presse (FSDP) sis au Postel 2001 au 11ème étage. Le Ministre de la Communication a reçu un accueil chaleureux de la part des premiers responsables du FSDP et de l’ensemble de son personnel. Le Ministre était accompagné par son Chef de Cabinet, M. Konaté Issiaka, et de ses conseillers.

M. Kébé Yacouba a, au nom du Conseil de Gestion, du personnel de la Direction Exécutive, souhaité la bienvenue à Mme Affoussiata Bamba-Lamine et l’a félicité par ailleurs, pour sa nomination à la tête du Ministère de la Communication et également pour sa désignation comme Porte parole adjoint du Gouvernement.

Le Président du Conseil de Gestion du FSDP, M. Kébé Yacouba a expliqué que sa structure modeste par sa taille, son âge et ses effectifs, fait face à une demande considérable en soutien multiforme pour une offre quasiment dérisoire.

Pour l’année 2012, a-t-il argumenté, « nous n’avons pu aider et soutenir que 24 journaux dont 14 quotidiens qui remplissaient les conditions d’accès au Fonds. L’essentiel du soutien aux journaux est allé au financement, en partie, des frais d’impression, de l’abonnement à l’AIP et de la Formation ».

Les organisations professionnelles, a-t-il ajouté, bénéficient de subvention de fonctionnement depuis trois ans.

Sur les 80 radios éligibles, dont 10 radios confessionnelles, le FSDP, selon M. Kébé Yacouba a équipé 64 radios privées dont 7 confessionnelles, ce qui représente 81,42 % de radios privées non commerciales.

Au total, sur les quatre années d’exercice, ce sont plus de 3 milliards de francs cfa qui ont été mobilisés pour soutenir les médias du secteur privé.

Selon M. Kébé Yacouba, « l’aide à la Presse, est comparable au financement des partis politiques. Ce sont deux institutions qui aident à promouvoir et à consolider la démocratie, le pluralisme et à la diversité ». En plus, « une presse soutenue par l’Etat, peut demeurer libre et indépendante, mais en assumant fermement ses responsabilités sociales par le respect des principes éthiques et déontologique et dans la stricte conformité aux règles professionnelles qui régissent le métier ».

Le Président du Conseil de Gestion du FSDP a rappelé les engagements du Président de la République en janvier 2012, lors de ses vœux à la Presse. « Nous comptons sur vous, Mme le Ministre pour faire traduire en acte, les promesses du Président de la République. Dont il faut saluer la décision de faire proroger jusqu’en 2015 les exonérations fiscales en faveur des entreprises de presse » a souhaité M. Kébé Yacouba.

Le Directeur Exécutif du Fonds de Soutien et de Développement de la Presse (FSDP) Mme N’Guessan Bernise a, par une projection de diapositives fait une présentation du FSDP à travers son statut, ses textes fondateurs, ses organes de gestion, ses missions, sa cible. Elle a également présenté les actions du FSDP en faveur du secteur des médias privés de 2009 à 2012, et les difficultés de sa structure.

Le Directeur Exécutif du FSDP, Mme N’Guessan Bernise a présenté par ailleurs, des doléances au Ministre de la Communication, porte- parole adjoint du Gouvernement. Il s’agit entre autres : « de renforcer conséquemment les appuis apportés au secteur en tenant réellement compte des besoins exprimés par ses acteurs comme contenus dans les projets de budget du FSDP; Mettre en œuvre de meilleurs mécanismes de mobilisation de l’ensemble des recettes du Fonds en général, et de la taxe sur la publicité en particulier, dont le taux de recouvrement, à ce jour, n’avoisine que 20% ; Faire du F.S.D.P le catalyseur de toutes les actions des partenaires au développement orientées vers les médias privés, afin que le F.S.D.P puisse en assurer une meilleure coordination et un suivi efficient ».

Après avoir écouté attentivement ces différentes interventions, le Ministre de la Communication, porte-parole adjoint du gouvernement Mme Affoussiata Bamba-Lamine a exprimé sa joie d’être dans les locaux du FSDP.

Mme Affoussiata Bamba-Lamine a expliqué qu’au regard du bilan du FSDP, « on peut affirmer qu’en si peu de temps, vous avez posé les jalons d’une bonne structuration de l’environnement de la presse. Mais, vous convenez avec moi qu’il reste encore beaucoup à faire. La mission que la loi vous a confiée reste une activité permanente à mon sens car une mission comme la formation doit être toujours redéfinie ». Elle a été rassurante quant aux doléances présentées, «je n’ai aucun doute car au regard de la personnalité du Président du FSDP et de la qualité de son Conseil, les missions à vous confiées, seront bien exécutées. Pour l’heure, je prends connaissance des documents sur le FSDP pour mieux apprécier son fonctionnement. Très prochainement, nous allons travailler ensemble afin de nous donner des indicateurs d’amélioration ou d’accélération des chantiers, que je souhaiterais voir ouvrir par le Conseil de gestion du Fonds. Et cela pour le bonheur des bénéficiaires ». Le Ministre de la Communication a félicité l’ensemble des organes du FSDP pour le travail abattu pour soutenir la politique générale du secteur de la communication dans notre pays et surtout de favoriser son émergence. Le Président du Conseil de Gestion, a remis les rapports d’activités au Ministre de la Communication. L’ensemble du personnel a également offert un présent au Ministre Affoussiata Bamba-Lamine.

A la suite de ces échanges, le Ministre de la Communication porte parole adjoint du Gouvernement a dans une approche pragmatique décidé de visiter le personnel du FSDP, chacun dans son bureau pour mieux s’imprégner des réalités de leur quotidien.

Le service communication

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment