Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



L'intelligent d'Abidjan N° 2714 du 15/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Société

Soutien à la gent féminine / Fonds d’appui : Mme Ouattara soulage 6 000 femmes avec un milliard de FCFA
Publié le samedi 15 decembre 2012  |  L'intelligent d'Abidjan


Activités
© Présidence par Zamblé
Activités de la Première Dame: Mme Dominique Ouattara lance un fonds d`un milliard pour sortir les Ivoiriennes de la pauvreté
Vendredi 14 décembre 2012. Abidjan. Palais des congrès de l`Hôtel Ivoire, à Cocody. La Première Dame, Mme Dominique Ouattara lance un fonds d`un milliard pour sortir les Ivoiriennes de la pauvreté


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La Première Dame, Mme Dominique Ouattara, n’entend pas agir seulement au niveau des enfants. Elle veut aider aussi les mamans à sortir de la pauvreté. Sa solution : la mise sur pied d’un Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI). Le lancement dudit fonds a eu lieu le vendredi 14 décembre 2012, à l’hôtel Ivoire à Cocody.

Mme Dominique Ouattara a justifié son initiative par le rôle primordial que jouent les mères dans les foyers. «Certaines femmes nourrissent à elles seules des familles composées de dizaines de personnes. D’autres encore, n’ayant pour seul revenu que le bénéfice de leur petit commerce, ne parviennent à assurer la survie de leurs enfants, qu’au prix de sacrifices et de privations», a-t-elle déclaré. Le FAFCI est doté d’un fonds de démarrage d’un milliard de FCFA. Il permettra de financer six mille (6000) femmes, la première année, puis huit mille (8000), l’année suivante. Le taux d’intérêt est de 1% TTC par mois et les bénéficiaires seront suivies pendant toute la durée du crédit. La Première Dame de Côte d’Ivoire a indiqué qu’elle a œuvré pour que les conditions d’octroi de ce fonds soient plus souples que pour tous les fonds de crédit existant sur la place. «J’ai tenu à ce que les femmes qui n’ont jamais eu une première activité et les mamans qui n’ont pas d’épargne préalable puissent bénéficier du FAFCI. Aussi, les femmes auront droit à une formation gratuite, qui les aidera à réussir leur activité», a-t-elle promis amélioré. «Si toutes les femmes qui ont emprunté remboursent normalement leurs prêts, le Président de la République m’a promis qu’il augmenterait le fonds jusqu’à ce qu’il atteigne cinq milliards de FCA. Cela nous permettra de couvrir toute l’étendue du territoire dans les prochaines années», a informé Mme Dominique Ouattara. Bien avant, Mme Kandia Camara, ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement technique, représentant Mme Anne Désirée Ouloto, ministre de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, a salué l’action de la First Lady ivoirienne. « La femme est le socle de la famille. Et l’on ne peut aller au développement sans elle. Nous ferons tout pour faire de ce projet, un exemple de réussite», a-t-elle appuyé. Tout en se félicitant de ce projet, Mme Irié Lou Collecte, présidente de la Fédération des coopératives du vivrier de Côte d’Ivoire, au nom de ses sœurs, a traduit l’engagement des femmes à soutenir la Première Dame dans cette bataille pour sortir les mamans de la pauvreté. Les femmes et groupements de femmes, âgées de 21 ans et plus, et ayant un projet d’activité ou exerçant une activité, génératrice de revenus, peuvent bénéficier du fonds dans des institutions de micro-finances. La Première Dame a, au cours de cette cérémonie, remis des présents à une dizaine de commerçantes qui exercent une activité, depuis plus de 30 ans. A propos Mme Dominique Ouattara a offert un bijou d’une valeur de 11 millions FCFA à Mme Irié Lou Collecte.
R. Dibi

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment