Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Nouveau Réveil N° 3264 du 15/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Politique

Municipales à Toulépleu / La Communauté musulmane rassure Kah Zion : « Nous vous soutenons, car nous croyons en vos capacités de nous réconcilier et de développer Toulépleu »
Publié le samedi 15 decembre 2012  |  Le Nouveau Réveil


Médias
© Le Nouveau Réveil par DR
Médias : Le Nouveau Réveil célèbre ses employés
Mardi 27 décembre 2011. Abidjan. Le Nouveau Réveil célèbre ses employés photo : Denis Kah Zion (Pdg) de Le Nouveau Réveil


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La candidature de Denis Kah Zion à l’élection municipale à Toulépleu continue de bénéficier du soutien des populations des différentes communautés vivant dans ce département. Après les populations guéré avec qui il a échangé dans plusieurs villages, le promoteur de la radio de Toulépleu, Denis Kah Zion, candidat à l’élection municipale à Toulépleu, vient d’obtenir le soutien sans faille de la communauté malinké. Au cours d’une rencontre, hier, au quartier Commerce de Toulépleu, le délégué départemental Pdci de Toulépleu a échangé avec les Malinké, sur la nécessité pour les différentes communautés vivant à Toulépleu de se pardonner, de se réconcilier et de s’unir pour le développement de la commune. «Nous avions depuis toujours vécu à Toulépleu, Guéré, Malinké et Yacouba, dans l’harmonie et dans l’entente. Et nos familles qui sont venues s’installer ici, se connaissent. Mais du fait de la crise, nous avons connu des palabres. Heureusement aujourd’hui que tout est derrière nous. C’est pourquoi, je vous exhorte à la paix, au pardon et à la réconciliation», a indiqué Denis Kah Zion. Qui a pris l’engagement d’œuvrer pour une parfaite cohabitation des différentes communautés pour le développement de Toulépleu. «Que vous soyez Pdci, Fpi, Rdr, Mfa, Udpci… à un moment donné, il faut pouvoir s’arrêter et penser à l’essentiel. Et l’essentiel pour nous, c’est la paix et le développement de Toulépleu. C’est pourquoi, je suis venu, solennellement, demander votre autorisation pour être maire de Toulépleu pour qu’ensemble quel que soit notre bord politique, ethnique ou même religieux, nous puissions, fils de Toulépleu, nous réconcilier et développer notre département», a-t-il affirmé. Ces seuls propos ont suffi pour susciter la joie de cette communauté qui l’a traduite par un tonnerre d’applaudissement et des cris de joie. «Vous avez notre soutien pour toutes les actions que vous avez déjà posées en faveur de la communauté malinké et pour Toulépleu. Nous vous disons merci. Nous avons déjà pardonné tout ce qui s’est passé et nous sommes d’accord avec vous que nous devons nous réconcilier et développer Toulépleu. Nous vous soutenons, également car nous croyons en vos capacités de nous réconcilier et de développer Toulépleu», a affirmé Traoré Aboubacar, porte-parole de la communauté malinké. Et de rassurer Denis Kah Zion : «Pour nous, vous êtes le futur maire de Toulépleu». Les femmes et la jeunesse, par la voix de son président, Diomandé Nivaya, n’étaient pas en reste. «Nous vous soutenons. Nous ne voulons pas d’argent, nous souhaitons seulement que vous puissiez mettre en œuvre votre programme en faveur de l’emploi des jeunes. Et nous sommes convaincus que vous le ferez», a-t-il soutenu. Denis Kah Zion, pour préserver la cohésion sociale et une gestion participative des activités de la commune, a proposé une représentativité effective de toutes les filles et tous les fils de Toulépleu dans le conseil municipal. Toute chose saluée par les communautés sans distinction politique et ethnique. «Ce n’est pas encore la campagne mais il me paraissait important d’échanger avec vous. Mais soyez sûrs que nous reviendrons», a-t-il promis.
Lance Touré
Envoyé spécial

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment