Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3921 du 15/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Société

Grève annoncée par l’Intersyndicale de l’Education : Kandia Camara met en mission les chefs religieux et les rois
Publié le samedi 15 decembre 2012  |  Le Patriote


Grève
© Abidjan.net par Atapointe
Grève de l`Intersyndicale du Secteur Education: Kandia Camara reçoit les chefs religieux et les rois traditionnels du district d’Abidjan
Vendredi 14 decembre 2012. Tour administrative Plateau. La Ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement Technique, Kandia Camara a échangé avec les leaders religieux et les chefs traditionnels du District d’Abidjan afin qu’ils puissent ramener à la raison, l’Intersyndicale du Secteur Education/ Formation (ISEF) qui entend entrer en grève illimitée à compter du 14 Janvier 2013.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La Ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement Technique, Kandia Camara, ne veut plus d’arrêt de cours dans les établissements scolaires, du fait d’une grève. Aussi a-t-elle échangé hier avec les leaders religieux et les chefs traditionnels du District d’Abidjan afin qu’ils puissent ramener à la raison, l’Intersyndicale du Secteur Education/ Formation (ISEF) qui entend entrer en grève illimitée à compter du 14 Janvier 2013. Elle a expliqué aux têtes couronnées et enturbannées que la grève projetée par l’Intersyndicale ne se justifie pas. Elle est même inopportune. Surtout que le gouvernement leur a fait des propositions concrètes le 20 novembre dernier à l’issue de plusieurs négociations Kandia Camara a relevé que le Gouvernement a décidé de payer le reliquat de l’indemnité contributive au logement au profit des Instituteurs à partir de fin janvier 2013. Ce qui représente une enveloppe de 3 milliards FCFA. Et sur les 50% restants des effets financiers du reclassement des enseignants du secondaire général, Technique, Professionnel et Supérieur, l’Etat a décidé de payer 25 % à la fin du mois de mars 2013. A cela s’ajoute également le paiement de 25 % de la bonification indiciaire des enseignants et du reclassement des conseillers Pédagogiques du préscolaire et du Primaire, à la fin de mars 2013. Quant la deuxième tranche du rappel de CAP 1988 à 1992, d’un montant de 4 Milliards FCFA, 2 milliards FCFA seront payés en 2013 et 2 milliards FCFA soldés en 2014. Les indemnités d’études des Directeurs d’écoles et Maîtres d’Application, études surveillées, sont en train d’être payées. « On finira de les payer en fin décembre 2012. Nous ne comprenons pas qu’avec tous ces efforts du gouvernement, l’Intersyndicale veuille à nouveau entrer en grève. Si elle continue, on sera obligé de demander au président de la République de fermer l’école. Comme ces enseignants ne veulent pas travailler, ils vont rester à la maison et ils ne percevront pas leurs salaires », a martelé la ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement Technique. Pour le paiement des 25 % des effets financiers du reclassement, les bonifications indiciaires, l’indemnité contributive au logement des Instituteurs et le paiement du Rappel du CAP, l’Etat a mobilisé 42,6 milliards FCFA et cela est inscrit dans le budget 2013. L’Etat doit également, selon elle, plus de 40 milliards FCFA aux établissements privés. Mais ce qui est écœurant, a-t-elle déploré, c’est que l’Intersyndicale exige les paiements des arriérés et rappels des effets du reclassement et des bonifications indiciaires qui sont estimés à 207 milliards Fcfa. « En l’état actuel de l’économie ivoirienne, nous ne pouvons pas aller au-delà des 42,6 milliards FCFA qui seront mobilisés pour la satisfaction des revendications en 2013. Le paiement des arriérés feront l’objet de négociations, à l’effet de trouver des échéanciers réalistes » a-t-elle fait remarquer. Le secrétaire permanent du Forum national des Confessions religieuses, l’Imam Koné Ibrahima a assuré la ministre de l’implication du Forum en vue de convaincre l’Intersyndicale pour qu’elle abandonne sa grève. Quant aux différentes associations des parents d’élèves et d’étudiants (OPEECI, FENAPEC), elles projettent rencontrer les différents syndicats afin qu’ils renoncent à la grève. Le chef du village d’Anoumabo, Akandje Nicodème, a pour sa part mis l’accent sur la mise en place d’un cadre d’échange permanent afin de trouver une solution aux préoccupations des enseignants.
Anzoumana Cissé

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment