Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Région

CI-Sécurité/ Des assaillants abattent deux Frci au corridor d’Agboville
Publié le dimanche 16 decembre 2012  |  AIP


Sécurisation
© Ministères par Lass Com
Sécurisation de la frontière libérienne: le général de Division Soumaïla Bakayoko à Giroutou
Samedi 23 Juin 2012. Frontière libérienne. Le Chef d’Etat-Major Général des FRCI, le général de Division Soumaïla Bakayoko entame une tournée d`inspection de ses troupes. Photo: ici l`étape de Guiroutou


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Agboville- Deux éléments des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire ont été tués tôt dimanche matin (07h00) au corridor d’Ery-Makouguié 1, à deux km au Sud d’Agboville, dans une attaque menée par des individus non identifiés, embusqués depuis le cimetière jouxtant le poste d’observation.
« Ils ont commencé par tirer depuis les immenses caveaux qui longent la voie au niveau du cimetière », a expliqué un élément Frci que nous avons trouvé sur place. Cette version a été confirmée par plusieurs sources, les impacts de balles ainsi que les tâches de sang trouvés dans les herbes.
Les échanges ont duré moins d’une demi-heure avec le commando composé de cinq éléments, a confirmé la source militaire. Le poste d’observation est situé du côté du village et en face du cimetière de la localité. La voie principale menant à Abidjan, traverse le village d’Ery-Makouguié 1 qui a donné son nom au corridor.
Les assaillants ont blessé un civil assis au corridor dans le cadre d’une enquête initiée par le Bureau National d’Etude Technique et de Développement (Bnetd) pour la fluidité routière. Ils ont braqué le véhicule 4*4 de la société qu’ils ont abandonné plusieurs km plus loin avant le corridor d’Azaguié.
« Nous avons reçu des tirs dans notre dos, depuis le cimetière », a indiqué le blessé que nous avons trouvé dans un état critique à l’hôpital d’Agboville. Selon des sources médicales, le jeune de 24 ans devra absolument être évacué d’urgence en neuro-chirurgie à Abidjan, car les membres inférieurs ne « répondaient plus ».
Cette attaque fait suite à une autre intervenue au nord du département d’Agboville samedi à 05h00 du matin. Cette zone se situe dans les environs de la localité de Kopa à une cinquantaine de km d’Agboville.
Le commando était composé d’une dizaine d’individus armés. L’attaque n’a fait ni mort ni blessé, aussi bien du côté des forces régulières que des individus non identifiés. Tous les assaillants sont repartis vers la forêt d’Afféry, d’où ils étaient venus, selon plusieurs sources sécuritaires.
Deux personnes dont un gendarme ont été interpellées.
L’attaque d’Ery-Makouguié survient après celle du 08 août 2012, qui avait finalement fait un mort côté Frci.
(AIP)

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment