Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Région

Promotion de la Jeunesse : Camp Régional d’Intégrité pour Jeunes Leaders(CRIJL) à Yamoussoukro
Publié le lundi 17 decembre 2012  |  Ministères


Activité
© Ministères par Guy Lasme
Activité gouvernementale : Le Ministre Alain Lobognon assiste à la Cérémonie de clôture du Camp Régional d`Intégrité pour Jeunes Leaders
Vendredi 14 décembre 2012, INPHB -Yamoussoukro. Les jeunes leaders sollicitent le Ministre Alain Lobognon pour la pérennisation du Camp


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Les jeunes leaders sollicitent le Ministre Alain Lobognon pour la pérennisation du Camp.
Le Camp Régional d’Intégrité pour Jeunes Leaders (CRIJL) débuté depuis le 9 décembre 2012 à l’Institut National Polytechnique Houphouët Boigny (INPHB) de Yamoussoukro a fermé ses portes ce Vendredi 14 décembre 2012 en présence du Ministre en charge de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et Loisirs Alain Michel Lobognon.
Lors de cette cérémonie de clôture, les jeunes participants venus des six pays (Benin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Niger, du Sénégal et du Togo) ont émis une requête auprès du Ministre : la tenue annuelle du Camp en Côte d’Ivoire.
Pendant six(6) jours qu’ont duré les assises du Camp, les jeunes leaders de la sous-région, sur la base de ce que doit être le Monde de demain, une société où « la promotion de l’intégrité, le retour aux valeurs et la lutte contre la corruption », préoccupés par l’image peu reluisante du Continent Africain, conscients des maux qui minent le continent et face aux problèmes relatifs à l’instabilité (instabilité du système électoral, la pauvreté grandissante et le déficit d’accès aux services sociaux de base), ont décidé de façon collective d’adresser des recommandations à leurs dirigeants.
En effet, les jeunes leaders ont émis leur souhait aux Chefs d’Etats des différents pays dont ils sont issus, de s’impliquer dans la gestion et la prise de décisions concernant la vie de la Nation : « la participation des jeunes à l’élaboration des politiques de bonne gouvernance au niveau national, régional et international. » Ainsi en découlent les déclarations lues par Cédric N`gotta. Les partenaires techniques dont Transparency International et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PUND) ont également été sollicités par les jeunes leaders pour une sensibilisation et une formation continues par la mise en œuvre de leurs apports techniques et financiers.
Prenant la parole, le Ministre Alain Lobognon a félicité l’ensemble des partenaires et participants. Mais également aux responsables de l’INPHB. Le choix de la Côte d’Ivoire selon le Ministre va de pair avec sa politique : « en abritant ce camp, la Côte d’Ivoire accepte de suivre à la lettre les recommandations et autres prescriptions de Transparency International visant à encourager la bonne gouvernance. » Il a par ailleurs exprimé son satisfecit de la leçon qu’ont tirée des assises les jeunes participants.
Le Ministre Alain Lobognon a aussi donné sa position sur l’image négative imputée à la jeunesse africaine ; une position contraire : « Je ne suis pas de ceux qui ont une conscience inquiète au sujet de notre jeunesse. Je ne nourris aucun pessimisme quant à la capacité de cette jeunesse à assurer la relève et à gérer l’héritage des luttes que les bâtisseurs de notre pays ont menées. » Et de continuer : « Je suis convaincu que chaque génération produit ses génies et ses élites et je n’ai aucun doute que, de cette génération présente, émergeront des hommes et des femmes capables d’entretenir et de pérenniser les acquis que nous leur léguerons. » Le président du Camp Régional a attiré l’attention des jeunes à réfuter l’idée que l’Afrique est sans espoir ; ajoutant que la jeunesse africaine doit combattre la corruption sous toutes ses formes : «Ne donnez pas raison à tous ces afro-pessimistes qui désespèrent des Africains. Et qui après avoir eu la preuve de quelques corrompus çà et là, s`embourbent dans des déductions d`une facilité honteuse.

Tenez-vous prêts comme ces incorruptibles, fiers de garder sauve leur dignité. Celle qui fait les grands leaders. Quand il vous viendra des fois de vouloir succomber au charme du Dieu Argent, ayez à l`esprit ces leçons reçues depuis lundi dernier ici à l`INP-HB. »
Terminant ses propos, le Ministre a accepté la proposition des jeunes leaders de voir s’établir comme base en Côte d’Ivoire, la tenue annuelle du Camp Régional d’Intégrité pour Jeunes Leaders : «Je réitère l’engagement de la Côte d’Ivoire à accueillir autant de fois que de besoins le camp régional d’intégrité pour les jeunes leaders. »
Le Camp Régional d’Intégrité a été effective grâce à l’impulsion du PNUD et de Transparency International. Durant le séjour, les participants ont organisé une marche contre la corruption à travers la Capitale Politique, ont visité divers locaux administratifs dont la mairie, le commissariat, les centres de santé, le Gouvernorat afin de s’imprégner du degré de bonne gestion des affaires. Le Camp régional est la première du genre à être organisé en Côte d’Ivoire.

CELLCOMM/MPJSL.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment