Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Région

Bouaflé : Les chrétiens Harristes invités à vivre pleinement le temps présent
Publié le lundi 17 decembre 2012  |  AIP




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Bouaflé, A l’occasion de son premier culte d’action de grâce, le prédicateur N’Cho Rufin a invité dimanche les chrétiens Harristes de Bouaflé à vivre le temps présent en louant constamment Jésus-Christ.

« Vivons notre aujourd’hui pour louer Dieu, le magnifier, lui adresser des requêtes et nous pardonner les uns les autres car demain ne nous appartient pas », a fait savoir N’Cho Rufin, soulignant que chacun rendra compte un jour à Dieu de ce qu’il a fait de sa vie sur la terre des hommes.

S’inspirant de la bBble, dans le 19ème chapitre du livre de Luc, à partir du verset 1, le prédicateur a invité ses ouailles à être agréables devant Dieu et prêts dès maintenant, en évitant de gaspiller leur temps pour des futilités et des choses du monde, car le monde passera ainsi que ses convoitises.

« Mes frères, je vous invite à la repentance en ne renvoyant pas à demain votre décision d’accepter Jésus-Christ. Ne craignez pas de ce que le monde dira si vous décidez de marchez avec votre Dieu », a-t-il conseillé, expliquant que le Salut est personnel et que les richesses insondables se trouvent en Jésus.

Selon N’Cho Rufin, ordonné à Adzopé le 23 septembre 2012, les chrétiens doivent ouvrir la porte de leur cœur au « Sauveur Jésus » comme le publicain Zachée qui a confessé ses péchés en recevant Jésus dans sa maison pour souper.

« Ne dis pas que tu n’as pas le temps et qu’aujourd’hui n’est pas un jour favorable pour faire la volonté de Dieu, pour suivre Jésus-Christ, car tu vas le regretter plus tard », a-t-il dit. Il a rappelé l’histoire biblique du riche et du pauvre Lazare dont la morale est le changement de comportement des hommes vivant encore dans le péché.

L’homme de Dieu a indiqué que les hommes, quelque soit leur catégorie sociale, doivent chercher Jésus dans leur vie, à l’image du publicain Zachée qui était un riche collecteur d’impôts. « Ne regardons pas notre rang social pour dire que cette affaire de Jésus ne me concerne pas. Non, cette affaire concerne tout le monde », a-t-il dit.

L’église Harriste de Bouaflé, installée depuis 1998, compte une soixantaine de fidèles.

(AIP)
zaar/cmas

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment