Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Afrique

Ouattara souhaite une résolution de l`ONU cette semaine sur le Mali
Publié le mardi 18 decembre 2012  |  AFP


Paris
© Présidence par Seibou
Paris : Le président de la République SEM Alassane Ouattara a reçu les ambassadeurs Africains en France
Mercredi 5 décembre 2012. France. Ambassade de Côte d`Ivoire à Paris. Le président Alassane Ouattara reçoit les ambassadeurs Africains


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

ABIDJAN - Le chef de l`Etat ivoirien Alassane Ouattara a
souhaité mardi que le Conseil de sécurité de l`ONU adopte "dès la fin de cette semaine" une résolution autorisant une intervention militaire au Mali, dont le Nord est aux mains de groupes islamistes armés.

"C`est urgent d`avoir une résolution du Conseil de sécurité", a insisté M. Ouattara, président en exercice de la Communauté économique des Etats d`Afrique de l`Ouest (Cédéao), après avoir reçu l`envoyé spécial du secrétaire général de l`ONU pour le Sahel, Romano Prodi.

"Nous souhaitons que grâce à son influence et à son implication, nous
puissions obtenir la résolution des Nations unies dès la fin de cette
semaine", a-t-il poursuivi en référence à l`émissaire onusien.

"Les menaces sont grandes non seulement pour le Nord-Mali mais pour toute l`Afrique de l`Ouest", a averti le président ivoirien.

De son côté, M. Prodi a souligné à la fois la "nécessité de préparer
l`action militaire de façon efficace" et d`identifier "tous les moyens pour chercher la paix avant de commencer l`action militaire".

"Il y a un accord général partagé par tous les membres du Conseil de
sécurité (pour) protéger tout le Sahel contre le terrorisme", a-t-il ajouté.

En accueillant M. Prodi, M. Ouattara avait d`emblée évoqué la "divergence" entre eux sur le Mali.

La Cédéao, comme l`Union africaine, plaide en effet pour le déploiement rapide d`une force africaine de 3.300 hommes pour chasser les islamistes du nord du Mali.

Mais M. Prodi a déclaré mi-novembre que, selon les experts, une
intervention dans la zone ne serait possible qu`en septembre 2013.

Les Etats-Unis, qui ont exprimé des doutes sur la capacité des Africains à mener à bien cette opération, ont indiqué lundi espérer trouver un accord cette semaine avec Paris à l`ONU sur une résolution du Conseil de sécurité.

M. Prodi a commencé lundi au Sénégal une tournée dans la région et devait se rendre mercredi au Niger.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment