Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Société

Côte d`Ivoire : un journal de l`opposition condamné à trois millions de francs CFA d`amende
Publié le mercredi 19 decembre 2012  |  Xinhua


A
© Reuters
A man looks at newspapers in Abidjan on November 1, 2010 following presidential elections ballot closures yesterday.
A man looks at newspapers in Abidjan on November 1, 2010 following presidential elections ballot closures yesterday. The people of Ivory Coast on Monday awaited the outcome of a presidential poll, after a historic and peaceful vote in which they had a free choice among candidates and turned out in large numbers. President Laurent Gbagbo`s mandate ran out in 2005, but the 65-year-old postponed the election six times because of problems with the electoral register and over the question of the disarmament of the FN. Journaux et presse


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

ABIDJAN -- Le quotidien d`informations générales, Le Temps, proche de l`ex président Laurent Gbagbo, a été condamné par l`organe de régulation de la presse en Côte d`Ivoire à verser une amende de trois millions de francs CFA (6 000 dollars) pour des propos "irrévérencieux et discourtois" à l`encontre du président ivoirien Alassane Ouattara.
"Le Conseil national de la presse (CNP) vient d`infliger au groupe Cyclone, éditeur du titre Le Temps, une amende dont le montant est fixé à la somme de trois millions de francs", a appris Xinhua mardi auprès du journal.

Le groupe a été sanctionné pour un article paru à la Une du quotidien Le Temps rapportant les propos du responsable de la jeunesse du Front populaire ivoirien (FPI, de Laurent Gbagbo), Koua Justin.
"Ouattara est une faute dans l`histoire de la Côte d`Ivoire ; il faut corriger cela", a dit Koua Justin à l`ambassadeur des USA, cité par le journal dans sa parution de lundi.

"En publiant les propos tenus par Koua Justin, le quotidien Le Temps a délibérément violé les dispositions et la recommandation du code de la déontologie", argumente le CNP.
L`autorité de régulation de la presse estime que la Une du journal tout comme l`article qui le développe contiennent des termes "graves, irrévérencieux et discourtois à l`encontre du président de la République".
Le Temps dispose de 30 jours à compter de la date de la notification de la décision pour saisir la juridiction administrative compétente.

Le groupe Cyclone est éditeur des quotidiens Le Temps, LG Infos et de l`hebdomadaire culturel Prestige Magazine. Son directeur, Ousmane Sy Savané, a été arrêté par la Direction de la surveillance du territoire (DST) le 27 mars et écroué quelques jours plus tard à la Maison d`arrêt et de correction d`Abidjan (Maca) pour "atteinte à la sûreté de l`Etat".
Ousmane Sy Savané qui attend d`être jugé était rentré en Côte d`Ivoire en janvier 2012, après quelques mois d`exil à Paris au lendemain de la crise post-électorale.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment