Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Temps N° 2782 du 19/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Dissolution des programmes étatiques de réinsertion et du Fns : Le gouvernement promet de payer les arriérés de salaire
Publié le mercredi 19 decembre 2012  |  Le Temps




 Vos outils




Les 400 agents des structures et programmes étatiques de réinsertion, reconstruction et réhabilitation communautaire post-crise (Pnrrc, Pscn, Snrr) ainsi que de l’ex- Fonds national de solidarité (Fns) abusivement et cyniquement jetés à la rue par le régime Ouattara depuis le 2 novembre 2012, ont pris d’assaut la Plateau, hier mardi 18 décembre 2012, comme annoncé. Ce jour, les agents des structures et programmes dissous s'étaient réunis à la place de la République pour y organiser leur sit-in, comme indiqué dans le courrier d'information adressé le mercredi 12 décembre 2012, au ministère d'Etat, ministère de l'Intérieur et de la Sécurité. Mais aux environs de 07h30, ils sont encerclés par un détachement de policiers stationnés sur les lieux et les organisateurs du sit-in. Selon ces policiers, ordre a été donné de disperser tout rassemblement qui se déroule au Plateau. Respectueux des autorités, les manifestants se sont repliés sur la Cathédrale, le temps de se réorganiser afin d'opter pour un nouveau site. C'est ainsi que la décision a été prise de tenir le sit-in à l’Autorité de désarmement, démobilisation et réintégration (l'Addr) l’ex-Pnrrc, sis aux II-Plateaux. l'Addr étant la nouvelle structure créée sur les cendres des 6 structures et programmes dissous par Alain Donwahi, conseiller du Premier ministre chargé de la Défense et de la Sécurité ainsi que du désarmement. Face à la pression, les autorités se sont enfin décidées à réagir. Ainsi, une délégation de 5 membres du Collectif des agents a été reçue par MM. Kéhi Edouard, conseiller du président de la République et conseiller du directeur de l'Addr et M. Ago Christian, chef de division gestion et administration. Ces deux personnalités ont assuré les agents que le compte de l'Addr a été approvisionné pour le payement des arriérés des salaires de septembre et d’octobre 2011. Selon eux, l'argent est disponible. Aujourd’hui mercredi 19 décembre 2012, les agents pourront donc se présenter avec une pièce d'identité à la banque pour percevoir les arriérés de salaires. Pour les droits légaux et dommages et intérêts, le gouvernement promet le payement courant janvier 2013. Pour les certificats de travail, les agents ont été orientés vers le Conseil national de sécurité.

K.K.M
Source : Le collectif des licenciés

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment