Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3922 du 17/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

52ème anniversaire du Burkina Faso : La communauté burkinabé en Côte d’Ivoire invitée à la paix
Publié le mercredi 19 decembre 2012  |  Le Patriote




 Vos outils




Le consulat du Burkina Faso était en effervescence samedi dernier. En effet, la communauté burkinabé en Côte d’Ivoire conduite par le patron de la diplomatie du Faso sur les bords de la lagune ébrié, a célébré dans la joie l’an 52 de l’indépendance de son pays. Jeunes, vieux, enfants ont pris d’assaut le consul pour manifester leur patriotisme et leur attachement aux couleurs du Pays des hommes intègres. Le drapeau burkinabè a flotté haut dans le ciel ivoirien et les danses ont donné de la saveur à la fête. L’ambassadeur, le professeur Justin Koutaba, a profité de l’occasion pour inviter ses compatriotes vivants en Côte d’Ivoire à être des apôtres de la paix et de la réconciliation nationale prônées par les autorités ivoiriennes depuis la fin de la crise postélectorale. «Je salue le peuple ivoirien et son président, Alassane Ouattara, pour tous les efforts en faveurs de la paix. Car c’est le climat de paix et de réconciliation nationale qui règne en Côte d’Ivoire, qui nous permet aujourd’hui de célébrer le 52ème anniversaire de la fête de l’indépendance en toute quiétude. Je vous exhorte donc à cette paix et à la cohésion avec nos frères ivoiriens», a recommandé le diplomate. Avant de souhaiter que la Côte d’Ivoire demeure toujours cette terre hospitalière et prospère. Revenant sur les festivités organisées au Burkina-Faso, l’ambassadeur a rappelé le thème retenu, à savoir ‘’citoyenneté, dialogue et paix, socle d’une nation forte et prospère’’. Fort de ce thème, il a précisé que le président Blaise Compaoré, dans son discours, a appelé son peuple à l’union, au dialogue et à la paix pour l’édification d’une nation burkinabè forte et développée. C’est pourquoi, le professeur Justin Koutaba a promis une meilleure organisation de la communauté en 2013 pour plus d’efficacité. La décoration de plusieurs personne en reconnaissance à leur mérite a mis fin à la fête.

Lacina Ouattara

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment