Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3924 du 19/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Sport

Athlétisme : Journée de détection (Petrocidays) : Bientôt un centre national de préparation à Yamoussoukro
Publié le mercredi 19 decembre 2012  |  Le Patriote




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le ministre de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et Loisirs, Alain Michel Lobognon a émis l’idée de construction d’un centre national de préparation des athlètes ivoiriens à Yamoussoukro, samedi lors de la finale des journées de détection dénommées Petrocidays au Lycée scientifique. «Ici à Yamoussoukro, nous devons installer le centre national de préparation de nos athlètes. On va réhabiliter les bâtiments et mettre toutes les infrastructures qui y vont avec pour sortir les meilleurs athlètes», a déclaré le patron des sports ivoiriens. Tout en invitant à mettre un point d’honneur sur la détection et surtout sur la promotion de l’excellence, il a indiqué que la préparation des athlètes ivoiriens aux Jeux olympiques 2016 doit débuter maintenant. «La Côte d’Ivoire ira aux Jeux Olympiques 2016 avec des athlètes à préparer dès maintenant. Choisissez les meilleurs parmi les meilleurs pour représenter dignement la Côte d’Ivoire», a-t-il souhaité. Pour lui, l’Etat ne faillira pas à sa mission, mais il n’entend non plus «signer des communications pour que la Côte d’Ivoire aille se faire humilier à l’extérieur». Car a fait savoir le patron des sports ivoiriens, le temps est venu où le pays doit viser les sommets, où le drapeau de la Côte d’Ivoire doit flotter. «Nous ne pouvons pas aller à des Jeux Olympiques où on chante plus de 50 fois l’hymne des Etats-Unis et qu’on ne chante pas l’hymne de la Côte d’Ivoire. Partout où la Côte d’Ivoire doit être représentée, il faut que l’Abidjanaise soit entonnée au moment de donner les récompenses. C’est cette mission qu’on entend mener à la tête du ministère de la Jeunesse, des Sports et Loisirs», a-t-il expliqué. Nostalgique du passé radieux de la Côte d’Ivoire en athlétisme, il n’a pas manqué d’exhorter les dirigeants fédéraux à dénicher les meilleurs encadreurs pour faire du pays une grande nation de l’athlétisme à l’instar de la Jamaïque d’Usain Bolt. «La Côte d’Ivoire a connu des athlètes qui ont fait la fierté de ce pays. Je ne veux pas qu’on travaille sur les champions du passé, mais plutôt sur les champions de demain. La Côte d’Ivoire a les moyens de payer les meilleurs encadreurs pour venir entraîner ses athlètes», a ajouté le ministre des Sports. Et les premiers à intégrer ce centre national de préparation sont les jeunes Koné Maboutou (Man), Boukalo Emmanuela (Yamoussoukro), Guessan Lise Muriel (FIA) et Goulio Lou Yalo (Daloa), aux 60m et 150m filles, Cissé Gueu Arthur (Man), Koffi N’Dri Constant (Yamoussoukro), N’Goran Kouamé Bah (Yamoussoukro), Tchan Bi Auriel (FIA) et Kra Kouakou (Bondoukou) aux 60m et 150m garçons, les meilleurs des Petrocidays.

OG

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment