Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3925 du 20/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Les zones à risque
Publié le jeudi 20 decembre 2012  |  Le Patriote




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Les élections municipales c’est pour le 24 février 2013. En prélude à ces joutes électorales, le Rassemblement des républicains (RDR), a déjà bouclé la liste des postulants à l’investiture du parti pour les municipales. Mais le moins que l’on puisse dire c’est que certaines communes et villes se présentent sans aucun doute comme des zones à risque du fait de la multiplicité des candidatures au sein du parti et surtout de la carrure des potentiels candidats qui s’y affrontent.

A Koumassi, le ministre Cissé Bacongo et l’ancien maire, Adou Assalé qui a été directeur de campagne régional associé du docteur Alassane Ouattara à la présidentielle dans l’Indénié sont tous deux candidats à l’investiture du RDR pour les municipales dans cette commune. Dans la commune de Marcory, Mariam Fétigué Coulibaly, présidente des femmes du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et pour la paix (RHDP) est opposée à Diabagaté Lamine, actuel maire intérimaire. A Adjamé, le RDR à 18 postulants pour la candidature à l’investiture pour les municipales. Le maire sortant, Youssouf Sylla se jauge à 16 autres postulants dont ses adjoints, Traoré Kalilou, Soumahoro Farikou, Ballo Sekou, Zié Coulibaly et le secrétaire départemental RDR, par ailleurs l’un des députés d’Adjamé, Sidibé Abdoulaye. A Yopougon, outre le ministre Gilbert Kafana Koné, Makam Kéita veut être investi à la candidature du RDR pour les municipales.

A Abobo, le choix devra se faire entre d’un côté, le maire sortant, Adama Toungara, ses adjoints, Jeanne Peuhmond, Lansana Méité ainsi que Ouattara Brahima et d’autres candidats. En ce qui concerne l’intérieur, à Bouaké, le maire sortant, Fanny Ibrahim, fait face à Djibo Lamine et docteur Diabaté. Les communes et villes précitées apparaissent comme des zones à risque du moment où là, dans la plupart des cas, ce sont de grosses têtes qui sont en compétition pour l’investiture à la candidature du RDR pour les municipales. Ce sont de hauts cadres du parti qui s’affrontent et l’arbitrage sera sans nul doute difficile. La bataille pour le choix des candidats s’annonce âpre. Et les choix opérés laisseront assurément des séquelles.

COULIBALY Zoumana

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment