Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Le Ghana reporte l`examen de la demande d`extradition du porte-parole de Gbagbo
Publié le jeudi 20 decembre 2012  |  AFP


Justice
© AFP par DR
Justice Ghanéenne : l`examen de la demande d`extradition du porte-parole de Gbagbo Justin Koné Katinan reporté


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

ACCRA - Un tribunal ghanéen a repoussé jeudi au 17 janvier l`examen de la demande d`extradition du porte-parole de l`ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, Justin Koné Katinan, et a refusé de lui permettre de retourner chez lui pour Noël.

M. Koné Katinan est recherché en Côte d`Ivoire pour crimes économiques alors qu`il était ministre du Budget durant la sanglante crise postélectorale qui a suivi le refus de Laurent Gbagbo de céder le pouvoir à son rival Alassane Ouattara après sa défaire à l`élection présidentielle de novembre 2010.

Il fait partie des milliers de fidèles de Laurent Gbagbo qui ont fui au Ghana. Arrêté à Accra le 24 août, il y a passé plusieurs semaines en prison avant d`être libéré sous caution.

Le juge Aboagye Tandoh a décidé de reporter l`examen de la demande d`extradition ivoirienne à la suite de l`absence de M. Koné Katinan et de son avocat à l`heure prévue pour le début de l`audience jeudi.

Justin Koné Katinan, arrivé en retard, a demandé au juge de l`autoriser à se rendre chez lui pour passer Noël avec sa famille et à lever des fonds, invoquant des difficultés financières.

Le juge a rejeté ses demandes et l`a averti que, la prochaine fois qu`il arriverait en retard, il délivrerait un mandat d`arrêt contre lui.

"La prochaine fois que vous arriverez en retard, un mandat d`arrêt sera émis contre vous et vous aurez des problèmes. La cour commence (ses travaux) à 08H30 (07H30 GMT) ou au plus tard à 09H00", a-t-il rappelé.

M. Katinan, qui s`exprimait en français, n`a pas donné d`explications pour son retard.
Selon ses avocats, il ne peut pas être extradé puisqu`il jouit d`un statut de réfugié au Ghana.

L`examen de la demande d`extradition de M. Katinan avait déjà été repoussée précédemment.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment