Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Santé

Bouaké : les malades du diabète pourront se soigner désormais sur place
Publié le jeudi 20 decembre 2012  |  AIP




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Bouaké, Les malades du diabète vivant à Bouaké n’auront plus besoin d’effectuer les longs voyages sur Abidjan pour les soins car ils pourront désormais se faire soigner au centre hospitalier universitaire (CHU) de Bouaké, où un centre de dépistage et de prise en charge des patients atteints du diabète ouvre bientôt ses services avec en prime des prix sociaux.

‘’Le centre de diabétologie du CHU de Bouaké est en activité, il y a le personnel formé les structures adéquates; les populations peuvent venir massivement se faire dépister pour qu’ensemble nous combattons la maladie et améliorer leur prise en charge’’, a déclaré Dr. Abodo Jacko, président de l’Association obésité et diabète de Côte d'Ivoire (AODCI), mercredi lors d'une visite de travail avec la direction du CHU de Bouaké et les agents en service dans la micro-clinique de diabète.

En tournée pour faire le point après un an d’exercice, des micro-cliniques de diabète installées, dans 10 régions de la Côte d’Ivoire, Dr. Abodo s’est dit satisfait de l’évolution du fonctionnement de la micro-clinique de Bouaké.

‘’Au niveau de l’étape de Bouaké, nous constatons avec satisfaction que les locaux sont identifiés, le personnel est à l’ouvrage, l’équipement est en place, les campagnes se déroulent '', a fait savoir le président de AODCI.

Dr. Abodo Jacko pense même que dans les mois à venir, les activités vont atteindre leur vitesse de croisière et les micros cliniques deviendront de véritables services de diabétologie à l’échelle national et fonctionneront de façon autonome.

Le projet ‘’Amélioration des soins aux diabétiques’’ mis en place par l’AODCI, a le soutien du ministère de la Santé et de la Lutte contre le Sida et est financé par la Fondation mondiale du diabète (FMD).

Depuis sa mis sur pied en janvier 2012, le projet a pu former 174 agents de santé, dépisté 40 000 personnes, et entend atteindre 120 000 personnes au bout de trois années que va durer ce projet qui prend fin en décembre 2014.

Selon les statistiques de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), sur les 38 millions de décès sont survenus dans le monde en 2008, quelque 63% étaient dus aux maladies chroniques dont fait partie le diabète.

Cette proportion de décès risque d’atteindre 73% en 2020. Les experts de la santé révèlent également une progression sans précédent de la maladie. Plus de 300 millions de personnes sont concernées en 2010 et elles seront plus de 500 millions en 2030 si rien n’est fait, préviennent-ils.

En Côte d’Ivoire, l’OMS estime pour l’année 2008, la prévalence du diabète de 6,2%.

(AIP)
nam/cmas

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment