Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Région

Déploiement câble sous-marin pour une meilleure communication en Côte d’Ivoire
Publié le jeudi 20 decembre 2012  |  AIP




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan, Le consortium ACE a annoncé mercredi à Banjul (Gambie) le déploiement, dès 2013, d’un câble sous-marin ouest-africain-Europe, en vue d’améliorer la communication dans 13 pays dont la Côte d’Ivoire.

D’un coût d`environ 700 millions de dollars (environ 350 milliards de FCFA), ces investissements majeurs réalisés en partie par France Télécom-Orange et ses filiales vont permettre de démocratiser l`accès à l`internet (bas et haut-débit) en Afrique et contribuer à développer la qualité de service du réseau dans chacune de ses filiales.

L`arrivée d`ACE contribuera au développement de l`activité des grands groupes internationaux en Afrique en améliorant significativement la connectivité de leurs sites africains à leurs réseaux mondiaux et en permettant le développement de services à valeur ajoutée dans les domaines des Unified Communications, de l`IT et de la relation client, selon un communiqué de France Télécom-Orange.

La première étape du plan de déploiement du câble sous-marin ACE long de 12.000 km concerne des pays logeant la côte ouest de l’Afrique depuis la France jusqu’à Sao Tomé et Principe. A terme, ce sont environ 17.000 km qui seront mis en place avec la prise en compte de sept pays supplémentaires dont l’Afrique du Sud.

ACE bénéficie de la technologie la plus performante utilisée actuellement dans le domaine des câbles sous-marins, notamment le multiplexage de longueur d`onde (WDM) qui permet d`augmenter la capacité qui passera de 5,12 Tbps à 40 Gbps supportant les réseaux ultra-haut débit.

En s’appuyant sur ce nouveau réseau, les opérateurs dans ces pays peuvent désormais développer des gammes de services haut débit innovants, indispensables au développement économique et social de ces pays, fait savoir France Télécom-Orange qui, pour accomplir ce projet, est accompagné de ses filiales Côte d`Ivoire Telecom, Orange Cameroun, Orange Mali, Orange Niger et Sonatel, et d`un consortium international.

A travers des liaisons avec d`autres câbles, ACE constitue également une route ouest supplémentaire capable d`acheminer le trafic entre l`Europe et l’Asie en passant par l’Afrique. Ce câble est une alternative qui sécurise la transmission des communications pour les pays déjà desservis par le câble SAT3-WASC-SAFE qui relie le Portugal à la Malaisie.

(AIP)
kp

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment