Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3927 du 22/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Sport

Ballon d’Or 2012 / Augustin Sidy Diallo (président de la FIF) : “C’est la Côte d’Ivoire qui a gagné”
Publié le samedi 22 decembre 2012  |  Le Patriote


Ballon
© FIF par Raoul Dogninan
Ballon d`or 2012
Le Président Augustin Sidy Diallo (au centre) en compagnie de Didier Drogba et Yaya Touré à l`occasion du gala des Glo-CAF Awards 2012 à Accra


 Vos outils




Depuis son arrivée jeudi soir au State House d’Accra jusqu’à l’officialisation du sacre de Yaya Touré, Augustin Sidy Diallo n’a jamais cessé d’afficher une mine radieuse. Il était visiblement heureux et cela pouvait aisément se comprendre. Le football ivoirien avait deux monstres sacrés dans la course au titre du meilleur joueur africain 2012. Le détenteur de cette haute distinction (Yaya Touré) et le capitaine des pachydermes, Didier Drogba, déjà vainqueur à deux reprises. Au final, c’est le Citizen qui a rempilé. «C’est l’une des rares compétitions à laquelle j’arrive sans aucune pression. Je savais que l’un de mes « deux fils» allait gagner et cela me suffisait amplement », a fait savoir le président de la fédération ivoirienne de football à la fin de la cérémonie. «Le classement, c’est-à-dire savoir si c’est Yaya ou Didier qui sera élu, m’importait peu.

Car, pour moi, c’est le football ivoirien qui a gagné», a poursuivi Sidy Diallo. Avant de dire toute sa fierté et féliciter ces deux joueurs. La CAF a organisé dans la soirée du jeudi dernier sa traditionnelle soirée de gala des Awards du football africain. En compétition avec son compatriote Didier Drogba et le Camerounais Alexandre Song, le milieu ivoirien de Manchester City, Yaya Touré a été élu pour la deuxième fois consécutive ballon d’or CAF 2012. Pour ce qui concerne le choix de la Zambie comme la meilleure équipe du continent cette année, le patron du football ivoirien a soutenu que cette désignation était logique. «Le fait de battre la Côte d’Ivoire en finale de la CAN a rehaussé l’image de la Zambie», a-t-il fait savoir. Notons, par ailleurs, que les deux nominés ivoiriens figurent en bonne place dans le Onze type de la CAF.

Koné Lassiné, envoyé spécial

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment