Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3928 du 24/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Ecole de Police : Hamed Bakayoko rend heureux les enfants de ses collaborateurs
Publié le lundi 24 decembre 2012  |  Le Patriote


Sécurité
© Ministères par DR
Sécurité : Hamed Bakayoko réceptionne du matériel de la Coopération allemande (GiZ) destiné à la police scientifique
Mercredi 21 novembre 2012. Abidjan. Le ministre de l`Intérieur, Hamed Bakayoko réceptionne du matériel de la Coopération allemande (GiZ) destiné à la police scientifique


 Vos outils




Ils étaient, tous, heureux. Et, en sortant de l’enceinte de l’Ecole de Police, ils avaient, les gamins, le sourire aux commissures des lèvres, leurs petits paquets, non encore déballés, sous les bras. Samedi, le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko, a remis le couvert en finançant le deuxième arbre de Noël en deux ans à l’intention des enfants des policiers, ses collaborateurs tombés en mission commandée et ceux d’entre eux cloués au lit du fait de la maladie. Ils étaient au nombre de trois cent à la salle des fêtes de l’Ecole de Police à recevoir des mains du ministre leur cadeau de la nativité. Sensible à l’émotion de ses nombreux enfants, le ministre Hamed Bakayoko a insisté auprès de ses services pour que cet instant de bonheur, de solidarité et de partage soit pérennisé. Car, a-t-il dit, il faut que les familles de ses collaborateurs qui sont en difficulté ne se sentent pas abandonnées. Et, les enfants livrés à eux-mêmes. Mais, avant lui, son directeur de cabinet, chargé de la sécurité, Cissé Laciné, avait indiqué qu’il n’est pas normal que les enfants de leurs collaborateurs décédés ou malades n’aient pas droit eux aussi à la joie. Il a souligné que les responsables de la Police, avec à leur tête leur premier responsable, s’en voudraient s’ils n’organisaient pas cet arbre de Noël. Il a félicité toutes ces mères de famille qui continuent, malgré tout, à apporter leur affection aux orphelins des policiers.
«Laisser ces enfants, qui ont peut-être perdu tout espoir et le sourire, sans arbre de Noël, c’est ne pas reconnaître le travail de leurs parents», a déclaré le directeur général de la Police nationale, Brindou M’bia. Il a insisté, lui aussi, pour que l’arbre de Noël à l’intention des enfants des policiers soit institutionnalisé. L’avenir, selon la directrice du personnel Mme Kambiré, est dans le regard des enfants, paraphrasant la présidente de Children of Africa, Mme Dominique Ouattara.

Kigbafori Inza

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment