Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Municipales / Pour défendre le candidat de leur choix: les militants Rdr de Bouaké débarquent à la rue Lepic
Publié le lundi 24 decembre 2012  |  Ivoire-Presse




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

365 kilomètres en car pour se faire étendre. C’est le périple auquel s’est livré, jeudi 20 décembre, une soixantaine de responsables de structures de bases du Rdr de Bouaké. A bord de deux mini cars affrétés par un club de soutien regroupant les transporteurs républicains, 11 commissaires politiques, 20 secrétaires des sections, 7 responsables communales Rfr, 4 du Rer, 8 présidents de club de soutiens et 10 présidents de comités de base ont rallié le siège national du Rdr, sis à la rue Lepic au quartier Cocody d’Abidjan pour défendre le candidat de leur choix aux municipales dans la seconde ville du pays. Reçus dans la salle de réunion, par le Pr Fofana Lemassou, grand formateur au sein du Rdr, les militants de Bouaké, par la voix de leur chef de délégation, Ouattara Zoumana, se sont dits inquiets. Selon le commissaire politique du district Rdr d’ Ahougnassou, cette inquiétude résulte des manœuvres tentant voiler le choix de la base. « Le lundi 17 décembre au palais du carnaval, le secrétaire départemental, cap Touré Mamadou, nous a conviés à une cérémonie de présentation des candidats à l’investiture du parti. Ils étaient au nombre de 13 qui devrait se lever et se présenter aux militants. On arrive au tour d’un candidat, le maire sortant Fanny Ibrahima, il est resté assis, au lieu de se lever comme ses paires candidats. Toute la population présente a manifesté sa colère. Ce dernier s’est aussitôt rendu à Abidjan et nous entendons les informations qui ne sont pas correctes. Pr Lemassou, Le Rdr est en danger à Bouaké. Il faut que le candidat qui doit conduire la tête de liste, soit choisi de façon démocratique. Les choix ambigus, nous n’en voulons plus. Bouaké a peur. Bouaké est inquiet. Le Rdr de Bouaké est inquiet car il veut conserver la mairie », s’est inquiété Ouattara Zoumana. Le chef de délégation a poursuivi en disant que « tous les membres de cette délégation venue de Bouaké sont représentatifs dans leurs bases. Bouaké a besoin d’un leader capable de nous apporter la victoire. Celui-là, c’est Djibo Nicolas. Voyez vous, sur les 27 commissaires politiques, 20 ont adressé une lettre au secrétaire général par intérim pour confirmer ce choix. Il en a été de même pour 218/ 220 secrétaires de section et leurs administratifs. Le Rfr et le Rjr au cours de réunion distinctes, ont également apporté, dans leur grande majorité, leur soutien à la candidature de M Djibo. Ceci pour vous dire que tout l’appareil politique du Rdr est derrière M Djibo Nicolas ». A son tour, le Pr Fofana Lemassou a promis rendre compte au secrétaire général par intérim qui était en déplacement sur Dabou. Notons qu’après cette rencontre, la délégation des républicains de Bouaké, a également posé ses problèmes au porte parole permanent du Rdr, le ministre Joël N’Guessan.

Marcel Konan

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment