Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Mandat N° 975 du 26/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Primature : Duncan souhaite une année de croissance aux Ivoiriens
Publié le mercredi 26 décembre 2012  |  Le Mandat


31ème
© Abidjan.net par Serges T
31ème session du Conseil des ministres de l`ABN en présence du Premier ministre Duncan.
Le premier ministre Daniel Kablan !duncan a assisté le vendredi 30 septembre 2012 à la clôture de la 31ème session du Conseil des ministres de l`autorité du Bassin du niger (ABN).


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Innocent Anaky Kobéna, président du Mouvement des Forces d’Avenir(MFA), à la tête d’une délégation de son parti a été reçu en audience par le Premier Ministre, Daniel Kablan Duncan, le lundi 24 décembre, à la Primature. En plus des félicitations que ce parti est venu adresser au chef du gouvernement pour sa nomination, les questions liées à la situation sociopolitique du pays ont été, selon M. Anaky Kobena, au centre des échanges. La réconciliation nationale, le retour définitif de la paix sociale dans le pays et la sécurité sont de l’avis de celui qui forme le quatrième pilier du RHDP, les grandes préoccupations des populations dont ils ont débattu avec le Premier Ministre. Le Premier ministre a profité de l’occasion pour souhaiter une amélioration des conditions de vie des Ivoiriens pour l'année 2013.

" Que l'année 2013 soit pour les Ivoiriens une année de croissance mais surtout une année de développement humain, c'est à dire, l'amélioration des conditions de vie au niveau des centres de santé, des écoles, des marchés, mettre fin au problème de la cherté de la vie de manière, à ce que les Ivoiriens se disent c'est mieux qu'avant" ,a déclaré Daniel Kablan Duncan. Le chef du gouvernement pense par ailleurs qu'il est fondamental que la paix revienne en Côte d'Ivoire. "Il faut que l'année 2013 soit l'année de la réconciliation de toutes les filles et fils de ce pays et qui se sentent tous mobilisés pour aller de l'avant. Parce qu'on ne peut pas être tiraillés à gauche et à droite. Nous avons un challenge, un défi important à remporter pas seulement en Côte d'Ivoire mais dans la sous-région et dans le monde" a-t-il ajouté. Les défis dont M. Duncan parle sont nombreux en 2013. "Il faut que la Côte d'Ivoire se positionne mieux, vous avez pu voir que dans certains classements doing business, ou bien de développement humain la Côte d'Ivoire n'est pas aussi bien placée qu'elle était avant.

Si nous sommes 14ème pays sur le plan du football pourquoi est-on 140ème ailleurs au niveau du développement économique. Il faut que la Côte d'Ivoire remonte dans les classements et qu'elle devienne la vitrine à la fois politique économique sociale et culturelle," a conclu Daniel Kablan Duncan. L’ancien représentant spécial du facilitateur de l’Accord politique de Ouagadougou, Bouréïma Badini a été aussi reçu en audience par le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, le lundi 24 décembre, à son cabinet, au Plateau.

PATRICK N’GUESSAN

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment