Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Fête de la Noël : Les FRCI ont veillé au grain
Publié le mercredi 26 décembre 2012  |  APA


Exercice
© Abidjan.net par KS
Exercice militaire Akwaba: débarquement des troupes françaises de la Force Licorne
Lundi 19 novembre 2012. Abidjan. Base militaire navale de Locodjro. Début de l`exercice militaire "Akwaba 2012" en présence du ministre délégué à la Défense, Paul Koffi Koffi, du général Soumaila Bakayoko, chef d`état-major général des Forces républicaines (FRCI) et du colonel François-Xavier, chef de corps du 3è Régiment de parachutistes d’infanterie de marine (Rpima), Commandant de la Force Licorne. Photo: le général Gueu Michel


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan (Côte d’Ivoire) - La communauté chrétienne de Côte d’Ivoire a célébré dans la nuit de lundi à mardi la fête de la Noël dans la ‘’quiétude’’, sous le regard ‘’vigilant’’ des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) après les ‘’agressions’’ dont elles ont été objet en cette veille des fêtes de fin d’année.

Pour se rendre compte que la sécurité des populations est effectivement assurée, la hiérarchie militaire a effectué au cours de cette nuit des visites terrain.

‘’Ces derniers temps, nos positions ont été victimes d’agression. Nous passons pour constater que les hommes sont bien là, à leur poste, et qu’ils sont vigilants’’, a déclaré le ministre délégué à la défense, Paul Koffi Koffi à la tête d’une délégation composée des Chefs de l’armée, de la gendarmerie et de la police.

Il faut aussi, a poursuivit le ministre Koffi ‘’les encourager parce que c’est jour de fête. Et ils sont là pour assurer la sécurité des autres alors que les gens sont en train, naturellement, de s’amuser, de prier’’.

La délégation a sillonné notamment les communes du Plateau (quartier administratif et des affaires d’Abidjan), de Treichville (Sud d’Abidjan) et de Yopougon à l’Ouest d’Abidjan.

Aucun incident majeur de nature à perturber la fête n’a été signalé, selon une source proche des renseignements généraux ivoiriens.

Les FRCI ont été ‘’harcelées’’, ces derniers jours par des attaques qui ont visé leurs positions à Agboville (à 79 km Nord d’Abidjan), à Yopougon, commune située à l’Ouest d’Abidjan et à Agbaou, village situé entre Akoupé et Adzopé à 142 km au Nord d’Abidjan.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment