Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Jeunesse et Santé: Déficit de sang dans les districts sanitaires.
Publié le mercredi 26 décembre 2012  |  Ministères


Mr
© Ministères
Mr Akely Gnagne Armand
Directeur chargé de la protection de la jeunesse


 Vos outils




Une campagne dénommée « 1 million de poches de sang » à travers tout le Pays.

La Direction de la Protection des Jeunes(DPJ) du Ministère de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et Loisirs lance une campagne de collecte de sang sur l’ensemble du territoire national à partir du mois de janvier 2013.
Cette opération selon les responsables de la DPJ répond au souci majeur de combler le déficit criard de sang dans les districts sanitaires.
C’est dans ce contexte que pour faire face aux problèmes de pénurie de sang, que le Ministère de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et Loisirs en appui au Ministère de la Santé et de la Lutte contre le Sida (MSLS) initie le présent projet pour mobiliser les jeunes et la communauté à s’inscrire dans la même dynamique que ceux déjà engagés. L’impact d’une telle initiative aux dires des responsables contribuera à la réduction du taux de morbidité et de mortalité. Ces poches de sang sécurisées permettront ainsi la prise en charge des malades.
Sur la base des données présentes, les responsables de la DPJ ciblent environ 1.000.000 de poches de sang sur plusieurs sites où les hommes et les femmes de plus de 18 ans seront sollicités (non comprises les femmes en grossesse, allaitantes et les malades). Et pour toucher cette cible, cette opération de proximité ou de masse se déroulera sous la forme d’une campagne à travers différents chefs-lieux de régions, de départements de la Côte d’Ivoire dans les deux districts d’Abidjan et de Yamoussoukro, dans les sens Est -Ouest et Sud-Nord.
La norme internationale selon l’OMS équivaut à 1% de la population totale. Pour être autosuffisante, la Côte d’Ivoire doit mobiliser environ deux cent vingt mille (220 .000) poches de sang sur une population estimée à vingt-deux millions (22.000.000) d’habitants chaque année.

CELLCOMM/MPJSL.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment